Londres affecte 31 millions USD aux besoins humanitaires en RDC
Radiookapi - Publié le: 13-04-2018 - Mise-à-jour le: 13-04-2018 - Auteur: Radiookapi
Londres affecte 31 millions USD aux besoins humanitaires en RDC
Le Royaume Uni a annoncé jeudi 12 avril l'octroi de 31 millions de dollars américains, à titre de contribution supplémentaire à la réponse humanitaire en RDC. Au cours d'une conférence de presse à Kinshasa, la ministre britannique pour l'Afrique, Harriet Baldwin, a jugé la situation humanitaire « choquante » en République démocratique du Congo.
«Le Royaume-Uni est un principal bailleur de fonds de la RDC. C'est pourquoi je suis heureuse d'annoncer ce jour une augmentation de 31 millions de dollars d'aide à la réponse humanitaire du Royaume-Uni», a annoncé Harriet Baldwin.
Cette enveloppe, a-t-elle estimé, assurera à 390 000 personnes additionnelles l'accès à l'eau potable, à 240 000 personnes des services de santé essentiels et à 85 000 personnes une assistance permettant de satisfaire des besoins urgents en vivres et de base.
Harriet Baldwin s'est ainsi adressée à la presse à l'issue de sa mission en RDC, qui l'a conduite à Kalemie (Tanganyika) et dans le Kasaï.
« Lors de ma visite, j'ai personnellement touché du doigt les défis auxquels fait face la RDC. La situation humanitaire actuelle est choquante, avec des millions de personnes ayant désespérément besoin de vivres, d'eau, de médicaments - et d'un endroit sécurisé pour vivre », a-t-elle témoigné.  
Sur le plan politique, la ministre britannique pour l'Afrique a exprimé le soutien de son pays  à la mise en ouvre intégrale de l'Accord de la Saint Sylvestre, qui engage toutes les parties à la tenue des élections « constitutionnelles et crédibles» fixées au 23 décembre 2018. Ces élections devraient, selon elle, conduire à la première transition pacifique et démocratique du pouvoir jamais réalisée en RDC.
A l'issue d'une rencontre avec le président de la CENI, mercredi 14 mars dernier, l'ambassadeur du Royaume-Uni en RDC, John Murton, avait annoncé que son pays avait débloqué 9, 2 millions des dollars américains pour soutenir le processus électoral dans ce pays.