Côte d'Ivoire : Le gouvernement et le MCC signent l'accord de mise en oeuvre du compact
lebanco.net - Publié le: 06-12-2017 - Mise-à-jour le: 06-12-2017 - Auteur: Emélis Gooré
Côte d'Ivoire :  Le gouvernement et le MCC signent l'accord de mise en oeuvre  du compact
Le mécanisme de mise en oeuvre du Compact Côte d'Ivoire est en marche. En témoigne la signature ce mardi 5 décembre de l'accord de mise en oeuvre du programme compact entre le gouvernement ivoirien, représenté par le ministre de l'Economie et des finances, Adama Koné, et la principale vice-présidente adjointe du Mcc pour l'Afrique, Mme Kyeh Kim. C'était en présence de plusieurs membres du gouvernement, des membres de la Coordination Nationale du Comité de Pilotage du Programme Compact, avec à sa tête Mme Aïda Riddick Alassane Ndiaye, de la chargée d'affaires de l'ambassade des Usa. Une occasion qu'a saisie la vice-présidente adjointe du Mcc pour l'Afrique, pour présenter au gouvernement la nouvelle équipe dirigeante pays du Mcc. Selon Aïda Riddick Alassane Ndiaye, Coordination Nationale du Comité de Pilotage du Programme Compact, l'accord Program Implementation Agreement (PIA) ou Accord de mise en ouvre se veut complémentaire à l'accord de don du compact. « En effet, la signature du PIA vient compléter le dispositif juridique du programme compact après la signature le 7 novembre à Washington DC du Compact en présence du président Alassane Ouattara. Alors que l'accord de don consacre l'engagement du gouvernement ivoirien et du Mcc sur les termes du financement octroyé à la Côte d'Ivoire, le Programme Implementation Agreement vient préciser les conditions de mise en oeuvre des deux projets du programme compact Côte d'Ivoire que sont le projet Employabilité des jeunes et productivité des entreprises et le programme Abidjan transport », a expliqué la coordonnatrice du Cnpc-Mcc. Poursuivant, Madame Riddick a précisé que cet accord stipule un ensemble de conditions préalables et d'engagements du gouvernement à satisfaire avant et au cours de la mise en ouvre du programme et prend en compte particulièrement les questions financières, budgétaires et fiscales ainsi que les réformes spécifiques à ces projets. Le ministre Adama Koné a, au nom du gouvernement, rassuré la délégation du Mcc que la Côte d'Ivoire honorera tous ses engagements.
Emélis Gooré