Réponse à André Silver Konan et autres.....sur les Jpdci estudiantines et scolaires du Pdci-Rda : Vous n'avez rien compris!
Sercom Pdci-Rda - Publié le: 13-11-2017 - Mise-à-jour le: 13-11-2017 - Auteur: Sercom Pdci-Rda
Réponse à André Silver Konan et autres.....sur les Jpdci estudiantines et scolaires du Pdci-Rda : Vous n'avez rien compris!
Nous avons été surpris et étonnés, voire scandalisés, de lire des articles sur les réseaux sociaux, précisément sur la page facebook du journaliste-écrivain et analyste politique, André Silver Konan, et largement repris par des journaux en ligne.
«Allez dire au PDCI de foutre la paix à nos petits frères et enfants du lycée ! Dois-je rappeler au PDCI, que le gouvernement dans lequel il siège, interdit toute activité syndicale (notamment de la Fesci) dans les lycées et collèges ? Au nom de quoi donc, le PDCI serait le seul parti en Côte d'Ivoire à investir le milieu scolaire ?» A écrit André Silver Konan.
Et pourtant, «étant d'accord avec le principe qu'on ne fait pas de politique à l'école, le principe arrêté, c'est que la jeunesse scolaire et universitaire va faire ses activités dans les délégations départementales et communales», a expliqué Pr Maurice Kakou Guikahué, Chef du Secrétariat exécutif du Pdci-Rda, avant l'annonce des critères pour la sélection des responsables des structures spécialisées au niveau des lycées, grandes écoles et universités. 
«La Jpdci estudiantine et scolaire n'est pas un syndicat. On est en train de préparer l'élite de demain, donc on doit faire de bons recrutements parmi les élèves et étudiants. Il y a la discipline, le dynamisme, le bagage intellectuel qui comptent parce que ce sont des gens qui doivent aller loin. Car ce sont eux qui vont prendre le parti demain, les dirigeants du pays, la relève», s'est justifié le N°2 du parti du Président Henri Konan Bédié.
Nous ne comprenons donc pas d'où viennent les raisons de cette attaque gratuite contre le Pdci et son président. 
Un intellectuel sérieux devrait plutôt applaudir et saluer cette décision du Président Henri Konan Bédié qui vise à inculquer, dès le lycée, les valeurs de paix, dialogue et de tolérance, les idéaux du parti fondé en 1946 par Félix Houphouët-Boigny et ses compagnons du syndicat agricole africain.
Lorsqu'un enseignant est membre d'un parti politique, il fait cette politique non pas en classe, non pas dans son établissement, mais dans les Instances et structures spécialisées de son parti politique.
De la même manière, les élèves et étudiants qui seront membre de la Jpdci estudiantine et scolaire ne feront pas de la politique dans les établissements scolaires et universitaires.
 C'est ce que le Pdci veut faire avec sa relève, car un parti sérieux qui se dit avant-gardiste, qui pense à l'avenir du pays doit forcément préparer sa relève et les dirigeants du futur dans le moule de la paix, la tolérance et le dialogue, pour éviter des crises inutiles dans le développement de notre chère Côte d'ivoire.
 
Sercom Pdci-Rda