Conflit Guéré-Baoulé à Guiglo: Pourquoi l'Etat doit être vigilant
Sylvain Kean Zoh - Publié le: 28-10-2017 - Mise-à-jour le: 28-10-2017 - Auteur: Sylvain Kean Zoh
Conflit Guéré-Baoulé à Guiglo: Pourquoi l'Etat doit être vigilant
Parlant de la crise foncière qui secoue l'ouest de la Côte d'Ivoire, certains veulent nous faire croire qu'il y a trop d'intérêts en jeu dans cette zone et que ces intérêts seraient si complexes qu'ils peuvent engendrer une crise encore plus grave. Mais alors de quels intérêts parle-t-on? 
Une forêt classée est illégalement occupée depuis des années sans réaction aucune de l'Etat qui a lui-même classé cette forêt en 1960 et l'on voudrait aujourd'hui parler d'intérêts complexes?
Rien ne devrait pourtant être compliqué ici.
Les seuls intérêts a prendre en compte dans cette affaire sont ceux des peuples dont les terres (forêts) sont occupés sans contrepartie aussi bien par l'Etat que par leurs frères venus s'installer chez eux. 
Celui qui s'installe dans une forêt classée sait déjà qu'il est en infraction. Quand, en plus il se permet d'exploiter cette forêt classée pour son bien personnel, il devient simplement un hors-la-loi. Et là, je pèse mes mots. 
Ne tournons donc pas autour du pot. Soit la forêt est classée et ceux qui l'occupent la quittent sans aucune forme de procès. Soit la forêt n'est pas classée et elle revient aux autochtones qui en ont été privé depuis 1960.
Mais si au lieu de cela, l'on choisit de parler d'intérêts complexes, ce serait faire appel à la violence. Ce dont personne n'a besoin. 
Sylvain Kean Zoh, Ump.
Rédigé par: ABIO   le: Vendredi 10 Novembre 2017
Merci M.ZOH C'est la solution du problème foncier en CI et pas forcement à l'OUEST. Même au nord le même problème se pose. La solution, il faut déguerpir les occupants illégaux.
Rédigé par: Forestier de Lahou   le: Mardi 31 Octobre 2017
Ces "intérêts complexes", c'est tout simplement la crédibilité du Ministère des Eaux & Forêts et de ses démembrements (Sodefor & C°), et au-travers d'eux, du gouvernement et de lk'Etat ivoirien lui-même. Ce Ministgère ne fait rien, ilo ne gère ni les forêts, ni les eaux, il ne fait que brasser de l'air et couvrir les magouilles autour de l'exploitation illégale et abusive du bois, qui mène inexorablement à la destruction totale du couvert forestier de notre pays. Si on regarde l'historique des nominations à la tête de ce Ministère, on s'aperçoit qu'il n'est en réalité que le purgatoire des incompétents dont la nullité s'est trop fait remarquer. Tout ce qui tombe sous la coupe de ce Ministère est voué à la destruction, au braconnage et à l'occupation illicite. C'est la HONTE du pays.