Les leçons du témoignage historique du général Mangou à la CPI
Mahoua S. Bakayoko - Publié le: 11-10-2017 - Mise-à-jour le: 11-10-2017 - Auteur: Mahoua S. Bakayoko
Les leçons du témoignage historique du général Mangou à la CPI

Je veux réfléchir tout haut sur le passage du dernier chef d'état major de Laurent Gbagbo. Ce post sera certainement un couteau qu'on retournerait dans la plaie pour certains et des moments jouisifs pour d'autres . Peu importe . Moi au delà des chapelles partisanes et passionnément passionnées je souhaite revoir le film du passage du général Mangou à la lumière du pouvoir de Laurent Gbagbo. Un pouvoir arraché de haute lutte par l'opposant historique et ses partisans . Accéder au fauteuil après de si longues années de lutte politique et gérer avec une légèreté aussi calamiteuse une rébellion armée et finir par refuser à céder le pouvoir. Que de leçons pour tous actuels tenants du pouvoir et futurs aspirants au pouvoir d'état .
Négociation des différents accords
La rumeur nous l'avait rapporté, Mangou nous le confirme. Envoyer à la table de négociation d'une guerre des civils furent ils des dignitaires du régime, quelle erreur !
En quoi Mr Konaté Navigué serait il plus habileté qu'un diplômé sortit de la prestigieuse École Militaire St Cyr pour discuter des modalités d'un cessez le feu entre deux armées ? Comment n'avoir pas associé de près le grand commandement militaire eux qui sont en première ligne aux combats ? Le président ne faisait donc plus confiance à celui que lui même avait mis à la tête de son armée
Les rapports du chef d'état major et Laurent Gbagbo se faisaient après 11 heures du matin pour cause de réveil tardif à la mi-journée journée (sic) du président
Et pourtant Mangou fait preuve de loyauté en justifiant avec une certaine gêne les réveils tardifs du président par « le fait qu' il travaillait tard ». Une fois de plus la confirmation de la rumeur nous était donnée. Quand on décide d'être chef d'état on se prépare a dormir moins que le commun des citoyen . Qui plus est quand on a un pays au bord de l'explosion on en perd le sommeil mais le président était plus que zen lui pourtant dans le creux de la vague ............gestion assez légère .
 Armés le CECOS, la garde républicaine et les milices au détriment de l'armée . Rumeur une fois encore confirmée de la bouche de Mangou frustrée de découvrir en images à la CPI un stock d'armes entreposé au palais présidentiel.........7ans après la guerre ! No Comment
« Quand on t'envoie faut savoir t'envoyer »
Nous ne finirons jamais de tirer les leçons de ce passage avec la conclusion assez sage du général............ que la justice de Salomon inspire les juges .
Soul to Soul a passé sa première nuit en prison !!!!!
On vient de franchir une autre étape et non des moindres dans cette guerre larvée entre les soroistes et le RDR . Que va faire maintenant Soro Guillaume lui dont les communicateurs s'étaient un peu mis en veille après la riposte fatale et virulente contre Ahmadou Gon et proches ? Que fera t'il ? J
La politique a ses raisons que la raison elle même cherche. C'est parti pour une partie sanglante (patissangana) . Quand deux couteaux se battent le coq se met à l'écart. Bonjour aux dégâts collatéraux et grosses révélations. Quand il y'a la vie on ne finit pas d'en voir. Mahoua S. Bakayoko
Rédigé par: Coul   le: Mercredi 11 Octobre 2017
S'il ya une choses que les Gor et leurs " chris" gourou venu de mama n'aiment.....dans leurs vie .....c'est LA VERITE .C'est gens sont tous devenu apres leurs debacle electoral et militaire...des {saint des saint} qui non riens fait du tout ? Pour parafer Dano Djejde : " On nous demendent de demender pardon au Ivoirien ? Or c'est nous qui sommes plutot les victimes a qui les ivoiriens doivent dmendez pardons " . Pour eux tout les victimes de 2000 a 2011 non pas existe car pour eux ce sont des montage contre eux . Les charnier et autre et les massacres ici et la aussi sont les fait de Ouattara et la france . Tout le reste a leurs yeux n'est que du complot contre gbagbo leurs gourou . Parce que eux leurs sang la c'est vert....donc tres important....pour les Ivoiriens non usu des leurs secte est lui rouge donc equiveau a celui du mouton et poulet .
Rédigé par: Beugré Julien   le: Mercredi 11 Octobre 2017
Oui Mahoua S. Bakayoko : patissangana, nos tirailleurs avaient beaucoup de mal à prononcer PARTIE SANGLANTE. Et c'est ce que nous revivrons avec la guerre SORO-ADO qui arrive!
Rédigé par: mammian   le: Mercredi 11 Octobre 2017
en tout cas, qui vivra verra!
Rédigé par: Loethiers mackan   le: Mercredi 11 Octobre 2017
Et si Mahoua S.Bakayoko aussi faisait partie de la même promotion que Philippe Mangou à Saint-Cyr?