En marge de la visite d'Etat au Portugal
Dominique Ouattara s'imprègne du savoir-faire de deux Fondations portugaises
Children Of Africa - Publié le: 13-09-2017 - Mise-à-jour le: 13-09-2017 - Auteur: Children Of Africa
Dominique Ouattara s'imprègne du savoir-faire de deux Fondations portugaises
En marge de la visite officielle de 48 heures du Président  Alassane Ouattara  au Portugal, la Première Dame, Dominique Ouattara par ailleurs présidente de la Fondation Children Of Africa,  a visité, ce mercredi 13 septembre 2017,   les fondations  Ricardo Espirito Santo Sylva et Champalimaud.
C'est par  la Fondation  Champalimaud  que la Première Dame a commencé cette visite.  
La Fondation Champalimaud est une institution privée d'utilité publique portugaise créée en 2004 selon la dernière volonté inscrite au testament du richissime homme d'affaires, Antonio Sommer Champalimaud.
Accueillie par le staff de cette fondation, Madame Dominique Ouattara, a pendant environ une heure parcouru les grandes articulations du Centre de recherche scientifique multidisciplinaire  « The Champalimaud Centre for the  Unknown » avec son hôpital à l'architecture moderne, son laboratoire Hitech et une radiothérapie de dernière génération.
L'attraction principale de cette visite a été sans conteste le « médecin robot ».  Inventé par ce centre,  ce robot médical  est capable d'assister  un  patient à la maison et transfère les données  et images médicale au médecin du centre. Une innovation de la technologique médicale qui  a émerveillé  Madame Dominique Ouattara et les nombreux visiteurs du centre.
« J'ai été agréablement surprise et particulièrement impressionnée par ce centre de recherche qui comprend un hôpital et également un centre de recherche sur les maladies du cancer et les maladies neuro-végétatives. C'est un centre que je n'ai jamais vue qui est extrêmement perfectionné, avec des méthodes innovantes, du mobilier et des équipements qui sont à la pointe du progrès », a affirmé la Présidente de la fondation Children Of Africa.
En outre, les fondations Children Of Africa et Champalimaud ont envisagé un partenariat dans le cadre de l'ouverture très prochaine de l'hôpital Mère-Enfant de Bingerville.
La Première Dame a d'ailleurs souhaité que ce partenariat s'étende à tout le système de santé ivoirien.
 
Mais bien avant, c'est la Fondation Ricardo Espirito Santo Silva  que la Première Dame a visité le mardi 12 septembre 2017, en compagnie  des Ministres de la Culture de Côte d'Ivoire et du Portugal.  Cette Fondation oeuvre pour la promotion de l'artisanat et la restauration des oeuvres  anciennes. C'est en 1953 que cette institution a été créée  par M.  Ricardo Espirito, ancien  banquier,  amoureux de l'art et collectionneur à ses temps perdus. 
Cette Fondation dispose d'un musée, de 18 ateliers de restauration d'ouvres d'arts  anciennes et de deux (02) écoles pour les jeunes.
« J'ai été particulièrement impressionnée par le travail effectué dans ces ateliers. C'est un travail qui aujourd'hui, malheureusement se perd, un très beau travail d'artisanat dans les domaines du bois, du textile, de la marqueterie, de l'orfèvrerie. Je pense que la Côte d'Ivoire a beaucoup à apprendre dans ce domaine. On a pensé avec Messieurs les Ministres à des échanges avec nos écoles », a déclaré Madame Dominique Ouattara après la visite de la Fondation.
Dans le cadre des échanges culturels, la Direction de la Fondation Ricardo Espirito s'est dite disposée à accueillir des jeunes ivoiriens dans ses ateliers.
 
Signalons que pour ses actions de bienfaisance en Afrique, la Première Dame, Dominique Ouattara, a été faite Grand Croix de l'ordre du Mérite de la République du Portugal par le Président de la République portugaise.