Côte-d'Ivoire: « Le président Ouattara ne sera pas candidat en 2020 », jure Cissé Bacongo
AIP - Publié le: 17-08-2017 - Mise-à-jour le: 17-08-2017 - Auteur: AIP
Côte-d'Ivoire: « Le président Ouattara ne sera pas candidat en 2020 », jure Cissé Bacongo
M. Cissé Ibrahim Bacongo, conseiller spécial du président de la République chargé des Affaires juridiques, institutionnelles et politiques, a affirmé mardi au cours d'un meeting du Rassemblement des républicains (RDR) à la mairie d'Adjamé que le 3ème congrès du parti parti présidentiel vise à offrir un espoir aux Ivoiriens.
«Nous allons au 3ème congrès pour offrir un espoir aux Ivoiriens. Le Président Alassane Ouattara a tracé les sillons. Il n'a fait que tracer les sillons, c'est-à-dire les voies que nous devons approfondir. Le président Ouattara ne sera pas candidat en 2020. Il nous a mis une responsabilité énorme sur les épaules en annonçant qu'il ne sera pas candidat en 2020. Même s'il le pensait, nous, on aurait voulu qu'il ne le dise pas. Mais il l'a dit. »», a expliqué Cissé Bacongo aux militants du RDR, venus nombreux pour écouter son message, en prélude au congrès prévu du 9 au 10 septembre.
Il a appelé les militants à l'union et au pardon. «Des jeunes, des femmes et des hommes de notre parti ne sont pas contents. Vous avez raison, 2020 est une année charnière. Elle se trouve entre deux boucles. Nous n'avons pas droit à l'erreur. Personne ne doit se mettre à l'écart.», a indiqué le cadre du RDR.
Devant les militants, Cissé Bacongo a soutenu que ce congrès sera le lieu vérité entre la direction du parti et la base. «Nous avons un devoir de vérité entre nous. On ne peut pas aller loin dans le mensonge. Nous avons une responsabilité historique», a-t-il suggéré à l'endroit de tous les cadres du RDR.
Le conseiller spécial du Président Alassane Ouattara a également estimé que l'avenir du parti se dessinera lors de cette grande rencontre. «Le congrès qui arrive est pour moi, le congrès du destin. C'est le congrès qui va nous voir maintenir notre position actuelle ou nous voir partir du lieu où nous sommes. », a-t-il affirmé, avant de rappeler que tous les messages forts qui ont été lancés lors des pré-congrès seront lus devant la direction du parti à cette occasion.
Rédigé par: Yobo Du Grand Nord   le: Samedi 19 Août 2017
Je suis Africain, et admire ce que fait le Pdt Ouattara depuis qu'il est aux affaires. C'est un homme qui a, la plupart du temps, fait ce qu'il a promis. J'espère simplement qu'il ne fera pas comme ces autres Africains qui sont revenus sur leur parole en tripatouillant les textes constitutionnels. Que M. Ouattara parte après ses deux mandats ferait de lui un des rares Hommes politiques du continent ayant légué un héritage politique remarquable à leur pays. Le cas contraire m'attristerait bien grandement en me faisant penser à cet autre Général qui se prenait pour un autre au point de se faire liquider sur la place publique-bien fait pour lui diraient certains-à cause de sa gourmandise: il faut savoir partir, Pdt Ouattara. Nous vous regardons, ne nous décevez pas, après tout ce que vous avez enduré dans votre parcours de grand travailleur....
Rédigé par: Paul   le: Vendredi 18 Août 2017
@ Koffi Tiburce. Permettez-moi de m'inscrire en faux contre votre assertion que "Juridiquement, M. Ouattara est autorisé à briguer un autre mandat. Le 2e mandat qu'il a entamé s'est fait sous la IIeme république. Si nous étions restés sous la 2eme république, il n'aurait pas eu le droit de briguer un autre mandat car ce serait un 3e mandat. Mais ds le contexte constitutionnel actuel (la III ème république), il a le droit d'être candidat. " L'article 55 de la constitution que je cite " Le Président de la République est élu pour cinq ans au suffrage universel direct. Il n'est rééligible qu'une fois " ne fait aucune mention de 1e ni 2e ou 3e République. Ce concept de "passer d'une république à l'autre" est un concept politique subjectif qui n'a pas de base juridique, malicieusement utilisé par les politiciens pour au mieux souligner un changement de contexte constitutionnel. La distinction que vous faite entre la 2e et 3e république n'a donc pas de base juridique dans la constitution de Cote d'Ivoire. Pensez-y un tant soit peu. Une fois qu'une constitution donnée est en effet, toute autre version précédente de manière pratique devient non seulement nulle et non avenue, mais aussi et surtout tout comme si il n'y a jamais eu d'autre version que celle qui est en effet. Je suis donc d'accord avec vous que M. Ouattara ne devrait pas se présenter pour son honneur et pour respecter sa parole, mais aussi et surtout parce qu'il n'en a pas le droit juridiquement.
Rédigé par: Forestier de Lahou   le: Vendredi 18 Août 2017
Monsieur Koffi Tiburce je trouve votre intervention très malsaine. Elle rabaisse la naissance de la 3eme république au rang de simple tripatouillage constitutionnel à visée de 3eme mandat (et plus si affinités). Il ne faut pas prendre les gens pour plus bêtes qu'ils sont. D'ailleurs, dans le pays d'Afrique où le même stratagème a été utilisé, on voit très bien ce que ça donne: des violences quotidiennes avec une dérive dictatoriale de la présidence soi-disant élue. Vous me décevez, je vous pensais assez fin d'esprit pour éviter de jouer à ce jeu.
Rédigé par: Coul   le: Vendredi 18 Août 2017
Lorsque les ivoiriens avaient besoins de poitrine pour afronter les tueurs de gbagbo et sa click de delinquand politique pret a tout pour confisque le pouvoir....les grande gueule du Pdci etait OU ? Surement faisent la grace matinal ! Nu ete le sacrifice et le courage du RDR et ces militans gbagbo serais aujourd'hui encore assi au palais du plateau ! Donc si le Pdci ne sait pas d'ou il va , ils doivent savoir d'ou ils vienne ! surement le RDR et Ouattara partirons du pouvoir...mais pas au condition des ivoiritaire anti-Ado et anti-dioula - Nordist .CAr si nous navions pas recule devant gbagbo et sa bande de sanguinaire....ce ne sont pas des gueulard du Pdci qui nous empecherons de dormir !!! Cela dit , Ado respectera sa promesse....mais ne ce laissera pas dicter sa condute par des anti-Ado et Anti-dioula du pdci . Le candidat de l'election de 2020 serai le choix des 2 parti . Tout le reste n'est que du verbiage creu des aigris en mal de publicite au sain du Pdci .
Rédigé par: BI MICHEL   le: Jeudi 17 Août 2017
3e mandat de Ouattara: voici le fond de commerce du PDCI. Voici l'élément galvanisateur du PDCI. Même si Ouattara dit 1000 fois il n'est pas candidat 1001 fois on va lui demander de dire qu'il n'est pas candidat. c'est l'opium du PDCI cette affaire
Rédigé par: Koffi Tiburce   le: Jeudi 17 Août 2017
Permettez-moi d'intervenir ds le débat en vous apportant quelque éclairage : juridiquement, M. Ouattara est autorisé à briguer un autre mandat. Le 2e mandat qu'il a entamé s'est fait sous la IIeme république. Si nous étions restés sous la 2eme république, il n'aurait pas eu le droit de briguer un autre mandat car ce serait un 3e mandat. Mais ds le contexte constitutionnel actuel (la III ème république), il a le droit d'être candidat. Seulement voilà : il a dit, à des occasions officielles, qu'il ne sera pas candidat ; et, pour son honneur, il serait bon qu'il respecte cette parole.
Rédigé par: Forestier de Lahou   le: Jeudi 17 Août 2017
Pour plagier le célèbre film "La vie est un long fleuve tranquille" : "Je vous en prie, ne jurez pas !!!"
Rédigé par: Ivoiro-usa   le: Jeudi 17 Août 2017
2020 le pouvoir est dans la rue. Attachez vos ceintures et prions pour le pays.
Rédigé par: Lassana dosso   le: Jeudi 17 Août 2017
Moi mon seul souci c'est que mon président ne se salit pas en 2020 qu'il reste un conseiller pour tous les partis politiques qu'il garde sa dignité il peut pas tout faire on lui dit merci pour son travail nous on l'aime qu"il se retire dans la dignité
Rédigé par: mammian   le: Jeudi 17 Août 2017
nous avons bu du PDCI, le FPI nous a saoulé et voilà que le RDR est en train de nous droguer. Que d'arrogance de la part de ces nouveaux riches, devenus aveugles, sourds, muets aux complaintes de leurs militants et du peuple ivoirien. C'est des choses qui se payent cash. Ne soyez surtout pas surpris aux élections de 2020. Et ALLAH vous fera des lavements avec de l'acide un vendredi, si vous vous amusez à prendre des armes. amine!!!!!
Rédigé par: Tycoon   le: Jeudi 17 Août 2017
Le Pr Ouattara est assez eloquent pour taire ces debats inutiles sur sa candidature en 2020. Nous attendons sa delacration personelle bien qu'il ai donne un avant gout en compagnie de Sirleaf J lors d'une visite au Liberia (je crois). Que Mr Bacongo se contente de lui donner des conseils dans l'ombre concernant les tournants juridiques qui decouleraient de sa mesaventure a une candidature en 2020. Bien a vous!!
Rédigé par: Beugré Julien   le: Jeudi 17 Août 2017
C'est les 3ème mandats qui créent les guerres dans les pays pauvres(Les Congo). En Russie, Poutine a trouvé la solution : Parti et revenir.
Rédigé par: Mamadou Bamba   le: Jeudi 17 Août 2017
Pas de 3ème mandat en CI!
Rédigé par: Beugré Julien   le: Jeudi 17 Août 2017
Oui, c'est vrai. Notre constitution ne le permet pas. Mr Cissé Ibrahim Bacongo n'apprend à personne.
Rédigé par: Fouss   le: Jeudi 17 Août 2017
C'est seul qui dit tout. Il sxiste encore des lits vides à la Haye