5 sujets de conversation à aborder avant de vous marier
mariages.net - Publié le: 15-07-2017 - Mise-à-jour le: 15-07-2017 - Auteur: mariages.net
5 sujets de conversation à aborder avant de vous marier
Le mariage est un engagement fort entre deux personnes qui désirent partager leur vie : quoi de plus naturel donc que de discuter ensemble de tous les aspects importants du quotidien. Voici 5 sujets de conversation essentiels avant le mariage.
 
Le mariage est un projet de vie commun : si vous ne l'avez pas déjà fait, il est important que vous discutiez de la manière dont vous envisagez votre vie à deux. Il est fort possible que vous et votre moitié ayez déjà discuté de nombreuses fois des sujets suivants, cependant, si ce n'est pas le cas, c'est le moment d'échanger sur ces différents sujets. 
1. Avoir des enfants
Posez-vous donc la question de savoir si vous souhaitez tous les deux des enfants, à quel moment de votre vie, combien et comment vous envisagez leur éducation.
Vous connaissez presque par coeur la personne que vous allez épouser, mais son avis ou le vôtre a peut-être changé depuis la dernière fois que vous en avez parlé. Aussi, s'il y a des désaccords ou des question à éclaircir, vous devrez consacrer du temps à parvenir à un terrain d'entente pour définir un projet de famille qui vous corresponde.
Vous apprendrez peut-être des nouvelles choses sur l'enfance de votre moitié et cernerez mieux ses choix concernant la paternité, c'est l'occasion également de prendre la parole pour lui dire comment vous voyez votre futur. Il ne s'agit pas de décider maintenant de choses détaillées ou encore lointaines, parfois imprévisibles, comme les heures que vos enfants auront le droit de passer devant la télé ! Mais vous pouvez dores et déjà comparer votre éducation et penser aux valeurs que vous souhaitez ou ne souhaitez pas inculquer à vos petits. 
Assurez-vous d'être sur la même longueur d'onde et que vos différences sont compatibles, sans penser à changer sa personnalité. Sachez écouter tous les points de vue. 
2. Les valeurs importantes à vos yeux
Vous êtes raide dingue de son sourire, de sa maturité et de son sens de l'humour. D'accord. Cependant, êtes-vous sûre d'aimer ses idées ? Parlez de vos valeurs qu'elles soient laïques, religieuses ou morales, de l'importance et de la place que vous souhaitez donner à votre famille et votre belle-famille, etc.
Vous pouvez aussi aborder le sujet du respect de l'espace de chacun et de ses loisirs, des attitudes que vous aimez mais aussi de celles qui ne vous conviennent pas. A rien ne sert d'interdire à l'être aimé des comportements ou des habitudes que l'on n'apprécie que moyennement, par contre vous pouvez toujours donner votre avis et réfléchir de votre côté du poids de ces contraintes.
N'abordez pas uniquement les thèmes fâcheux, soulignez également toutes les choses positives que vous ne changeriez pour rien au monde chez votre partenaire, le but étant d'être sincères et constructifs. Essayez d'avancer sur vos différences en même temps que de lui rappeler tout ce que vous aimez chez lui. 
3. Votre carrière et vos finances
Quelle importance a votre vie professionnelle à vos yeux, quels sont vos objectifs, vos responsabilités actuelles et futures, et par conséquent combien de temps pourrez-vous consacrer à votre famille ? Travaillerez-vous tous les deux à plein-temps, savez-vous faire face au stress quotidien et vous extraire des tensions inutiles et toxiques ? Pensez au style de vie que vous souhaitez et à la manière de le rendre compatible avec votre travail.
Comment organiserez-vous votre économie domestique : apporterez-vous la même somme chacun ou une somme proportionnelle à votre salaire ? Mettrez-vous tout votre argent en commun ou garderez-vous des comptes séparés ? Cela influencera le type de régime de mariage que vous choisirez, ainsi que la souscription éventuelle d'un contrat de mariage.
Parler argent peut être très gênant, c'est pourtant nécessaire à certains moments. 
4. La manière de gérer les désaccords
Il y en a dans tous les couples et il est normal de se disputer de temps à autre. L'important est d'apprendre à savoir communiquer en respectant la manière d'être de chacun afin de régler vos différends sans vous faire de mal. Certaines personnes tendent à être impulsives et dire tout ce qu'elles pensent sur le vif, d'autres ont besoin de réfléchir tranquillement. Mettez-vous d'accord sur la manière dont vous souhaitez régler les conflits.
Repousser certains problèmes aggrave des situations qui peuvent être réglées simplement en discutant. Il est donc conseillé de prendre le temps de parler calmement des désaccords.
5. Vos petits défauts et vos manies
Peut-être qu'ils ne sont pas encore sortis au grand jour, surtout si vous ne vivez pas sous le même toit, mais cela viendra ! Mettez-les en commun et observez si certains pourraient poser un vrai problème, par exemple si vous avez êtes plutôt maniaque au niveau de l'ordre et de la propreté alors que votre moitié à tendance à laisser traîner ses affaires. Vous devrez faire preuve de tolérance et de flexibilité pour parvenir à des accords et à ne pas tout relever. Il est important que chacun fasse de son mieux.
Et vous, quelles sont les sujets de conversation qui ont surgit naturellement à l'approche du mariage, ou ceux que vous aimeriez avoir ?
 
mariages.net
Rédigé par: Akissi Delta   le: Dimanche 16 Juillet 2017
Pour beaucoup de femmes africaines, c'est celui qui leur offre des richesses et beaucoup de cadeaux qu'elles croient devoir aimer. L'erreur des hommes africains est de se lier aux femmes pour des raisons superficielles, de préférence à une callipyge qu'il croient aimer.(Callipyge veut dire qui a un beau gros fessier). Mais moins de 2 ans après le mariage, et après avoir assouvi tous ses instincts sexuels, l'africain sera odieux envers son épouse (qu'il ira même jusqu'à battre copieusement pour un rien) et, il ira "chasser" sous d'autres cieux d'autres femmes..Pourquoi donc les femmes africaines sont elles plus nombreuses dans les églises et aux levées de corps ? En grande partie, elles ont tout simplement besoin de sortir, car la vie de beaucoup de femmes africaines mariées est triste. Le mari africain lui, rentre toujours à des heures impossibles (après minuit ou au petit matin, quand il ne découche pas carrément de la maison les weekends). En effet, bonne éducation oblige, on verra difficilement une femme africaine mariée (ou pas), sortir la nuit pour se promener, rendre visite aux ami(e)s et rentrer après minuit ou au petit matin, comme le font bon nombre d'hommes africains mariés ou vivant en couple. Est-ce à dire que "le couple" n'existe pas encore en Afrique ? C'est la question qu'on est en droit de se poser