Sankara : un député PS demande la levée du secret-défense
BBC - Publié le: 20-03-2017 - Mise-à-jour le: 20-03-2017 - Auteur: BBC
Sankara : un député PS demande la levée du secret-défense
Le député PS représentant les Français de l'étranger, Pouria Amirshahi, a adressé une lettre à François Hollande pour qu'il ouvre les archives françaises sur Sankara.Pour ce parlementaire " rien ne dit aujourd'hui que la France est directement impliquée, mais quoi qu'il en soit, il faut jeter un oeil sincère sur l'histoire."
La France s'honorerait à aider la justice burkinabè trente ans après la mort du capitaine Thomas Sankara, a confié le deputé Pouria Amirshahi
Il demande donc l'ouverture des archives de la diplomatie française et la levée du secret-défense.
En principe, les documents rangés sous "secret-défense" restent secrets pendant 50 ans, mais le député français espère obtenir une dérogation de la part de François Hollande.
En rappel les avocats de Thomas Sankara notent que des noms français sont cités dans cette affaire.
Ainsi en octobre dernier, le juge d'instruction avait demandé à Paris de lui fournir un certain nombre d'éléments.
Rédigé par: Un passant   le: Mardi 21 Mars 2017
Lago Tape je confirme: Pourquoi avoir les assassins de Thomas Sankara dans les mains a la MACA de Ouagadougou, comme Gilbert Diendéré et d'autres militaires, suivis de ceux qui ont tiré, et qui assument en faisant savoir au peuple que c'était eux ou la victime, et aller chatouiller la France pour un dossier vide ? Foutaise ! Car demander l'ouverture des archives de la diplomatie française et la levée du secret-défense, est de prendre le feu François Mitterrand et ses complices Africains qui étaient ses valets, pour des amnésiques au moment des faits: Les dossiers archivés à Paris seront vides, ou en leur faveur. Thomas Sankara au sommet de Vittel, après avoir craché sa vérité au président F. Mitterrand, avec ses idéaux qui étaient pour faire avancer l'Afrique, était une humiliation pour la France, et il fallait s'attendre ce qui est arrivé avec les valets utilisés pour tuer leurs propres frères en laissant les mains propres au président Français. C'était ça aussi la puissance de la France, '''utilisé des valets sans cervelle d'Afrique, pour éliminer les cerveaux comme Thomas Sankara qui veulent faire avancer le continent, qu'elle exploite à sa guise.'''' S'il vous plait messieurs les juges, passez a autre chose pour éliminer définitivement ce dossier qui a toujours miné le peuple Burkinabé, pour une réconciliation nationale, au lieu de chatouiller la France pour rien. Le Rouanda, l'Algérie ont essayé avec la France sans aucun résultat, ce n'est pas un pauvre Burkina qui pourra changer la politique d'autruche de la France.
Rédigé par: Lago Tape   le: Lundi 20 Mars 2017
Ce député français fait semblant d'être naïf tout juste pour essayer de donner bonne conscience à la France, qui n'a jamais vraiment collaboré avec le Burkina, à l'enquête sur la mort de Sankara. La France n'a aucun intérêt à ce que son implication directe ou indirecte dans l'assassinat de Sankara soit mise au grand jour. C'est bien pourquoi le « secret défense » protège les archives du gouvernement français relatives à cet assassinat politique. Sankara est mort il y a plus de 30 ans et en principe, les documents rangés sous "secret-défense" restent secrets pendant 50 ans ou plus si le président de la République pense qu'ils peuvent compromettre la sécurité de la France.