Côte d'Ivoire: Une Miss et sa cousine tuées, un suspect arrêté
Fratmat.info - Publié le: 17-03-2017 - Mise-à-jour le: 17-03-2017 - Auteur: BLEDSON MATHIEU
Côte d'Ivoire: Une Miss et sa cousine tuées, un suspect arrêté
L'horreur ! Kouamé Ahou Prisca, candidate à Miss Côte d'Ivoire et Miss Ficad 2015 (Daoukro) et sa cousine, Beugré Pamela avec qui elle partageait un studio, ont été retrouvées mortes dans leur chambre au Plateau Dokui, juste derrière l'allocodrome.
Les deux jeunes filles ont eu le crâne fracturé par un voleur venu les dévaliser. Réveillées en sursaut, elles ont, pour leur malheur, reconnu l'agresseur qui n'est autre que le demi-frère de la Miss. Le criminel Kouamé Ouréga Frickson n'échappera pas à la justice. Les agents du 22e arrondissements, appuyés par la police criminelle, ont mis le grappin sur lui au quartier Mossikro, dans la commune d'Attécoubé, où il s'était réfugié.
 
C'est mardi dernier que les corps des deux jeunes filles ont été découverts. Lundi, Kouamé Ourega Frickson, venu les dévaliser nuitamment, n'a pas hésité à les assommer avec un pilon. Agées respectivement de 25 et 17 ans, Prisca et Pamela nourrissaient bien des projets.
Candidate à l'élection Miss Côte d'Ivoire depuis 2012, Kouamé Prisca, plus d'une fois, a participé au concours de beauté national. Elle s'est présentée dans plusieurs villes dont Divo, sa terre natale.
Finalement, c'est à Daoukro qu'elle sera couronnée reine de la beauté au concours Miss Ficad, un festival national basé dans la ville. C'était en 2015. Cette année même, Kouamé Prisca comptait participer à la présélection de Miss Côte d'Ivoire de Bouaké. A cet effet, elle s'est installée à Abidjan, Plateau Dokui. Hélas ! Prisca ne sera pas à ce rendez-vous. Kouamé Ourega Frickson a sauvagement assassiné la jeune fille et sa cousine.
BLEDSON MATHIEU
Fratmat.info
Rédigé par: Bismark   le: Lundi 20 Mars 2017
Prison à vie sans possibilité de libération pour ce criminel brouteur qui pense que la vie est si facile. Assassiner froidement de jeunes filles, il n'y a pas de mot pour qualifier l'acte. Malheureusement, il n'y a pas de peine de mort dans notre pays. QUE DIEU NOUS AIDE
Rédigé par: Aya de Yopougon   le: Lundi 20 Mars 2017
Cet assassin coupable d'un double-crime devrait être condamné à une peine de prison sévère et incompressible (d'au moins 20 ans fermes ou plus) en souhaitant que les juges n'aillent pas le libérer (pour bonne conduite) d'ici 6 ou 8 ans ! Cela serait une insulte à la mémoire des victimes et une insulte aux parents des victimes !
Rédigé par: DjeliTche   le: Samedi 18 Mars 2017
Moi j'ai vraiment mal dans l'ame de voir que nous les nezgros on a tel maque de, je ne dirai meme Respect, mais simple consideration pour la Vie. On tue sans retenue, sans rechigner, sans meme sourciller. Et c'est toutes les sortes de Vie qu'on elimine sans meme reflechir. Pour prevue, La Vie Humaine (les genocides a n'en point finir), la Vie de la Flore (on detruit la vegetation comme rien), la Vie de la Faune (on massacre les animaux, en exemple les viandes de brousse infestent les maquis et nos plats de chaque jour). Et on s'etonne que Dieu ne nous aide pas. Eeeehhh Nezgros n'est pas aide deeehhhh!!!! DjeliTche KoumanTigui
Rédigé par: Lago Tape   le: Vendredi 17 Mars 2017
C'est une nouvelle très triste, douloureuse et lamentable. Ayons une pieuse pensée pour la famille et les proches des victimes !