Message à la Nation du Président de la République
Ouattara "J'ai foi en une Côte d'Ivoire Nouvelle."
Présidence - Publié le: 31-12-2016 - Mise-à-jour le: 31-12-2016 - Auteur: Présidence
Ouattara
Ivoiriennes, Ivoiriens, Mes chers compatriotes, Chers amis de la Côte d'Ivoire,
C'est avec un plaisir renouvelé que je m'adresse à vous, au seuil de l'année 2017. C'est aussi avec une émotion toute particulière que je prononce ce discours de fin d'année, le premier depuis l'entrée effective de notre Nation dans la 3ème République. Il revêt donc une valeur symbolique pour notre pays. En effet, lors de mon élection en 2010, je m'étais engagé à doter notre pays d'une nouvelle Constitution, celle de la troisième République. Mon objectif était de doter notre pays d'une loi fondamentale moderne, débarrassée de tous les éléments confligènes et résolument tournée vers l'avenir. Dans cette perspective, j'ai rencontré les différentes couches de la société ivoirienne, que ce soient nos rois et chefs traditionnels, nos guides religieux, les femmes, les jeunes, les partis politiques ou encore la société civile, afin de recueillir leurs avis et leurs propositions. Vous avez plébiscité cette réforme constitutionnelle avec 93,42% des suffrages exprimés en faveur du « OUI ». Vous vous êtes clairement prononcés en faveur de la modernisation, de la paix et de la cohésion sociale. Je voudrais, à nouveau, vous adresser mes sincères remerciements et vous exprimer toute ma fierté pour votre soutien ainsi que votre sens élevé de civisme tout au long de la campagne référendaire. Je voudrais également rendre hommage à mon aîné, le Président Henri Konan BEDIE, pour son soutien constant, particulièrement lors de l'élaboration de la nouvelle constitution.
Ivoiriennes, Ivoiriens, Mes chers compatriotes, 
La troisième République est une république moderne, qui réaffirme l'attachement de notre Nation aux droits humains et aux libertés fondamentales. Elle assure un équilibre entre les hommes et les femmes; elle incite les Ivoiriennes et les Ivoiriens à travailler ensemble, pour l'édification harmonieuse de notre pays. En conséquence, elle consolide la démocratie et la cohésion sociale et contribue au renforcement de nos Institutions. C'est dans ce contexte que la Côte d'Ivoire vient de démontrer, une nouvelle fois, sa maturité démocratique, en organisant, dans la paix, les premières élections législatives de la troisième République.Ces élections, qui ont enregistré de nombreuses candidatures, se sont déroulées dans une atmosphère sereine et dans une totale transparence, démontrant ainsi la vitalité de notre démocratie. Je voudrais adresser mes vives félicitations à l'ensemble des députés nouvellement élus, de quelques bords qu'ils soient, affiliés ou non à un parti politique. Tous sont des élus de la Nation et je ne doute pas qu'ils sauront apporter leur contribution au développement de notre pays. Ces élections législatives parachèvent le cycle de réformes et de consolidation de nos Institutions. Nous pouvons être fiers de l'évolution démocratique de notre pays. Pour ma part, je suis convaincu que ces évolutions institutionnelles renforcent la stabilité politique de notre pays et offrent un cadre propice à la poursuite de notre marche vers l'émergence.
Ivoiriennes, Ivoiriens, Chers frères, chères soeurs ,
A présent, des échéances importantes nous attendent en 2017 car il nous faut procéder à la mise en place des Institutions de la 3ème République. Dès le début de l'année, la Nouvelle Assemblée Nationale sera installée. Par ailleurs, conformément à l'article 79 de la Constitution, je procéderai à la nomination du Vice-Président de la République. Enfin, nous procéderons à la mise en place du Sénat. L'objectif de tous ces changements institutionnels est de moderniser notre pays pour atteindre l'émergence à l'horizon 2020.
Mes chers compatriotes,
Notre économie se porte bien. Avec un taux de croissance estimé à environ 9%, par an, en moyenne, au cours de ces cinq dernières années, la Côte d'Ivoire se classe parmi les économies à fort taux de croissance dans le monde. Notre pays est cité en exemple pour ses performances économiques. Ces résultats remarquables, nous les devons à votre travail ainsi qu'à l'ambitieuse politique de réformes entreprises par le Gouvernement, dans tous les secteurs. Je voudrais donc féliciter le Premier Ministre Daniel Kablan DUNCAN et le Gouvernement pour l'important travail accompli malgré les échéances électorales auxquelles il a fallu consacrer du temps.  Nos efforts sont reconnus par la communauté financière internationale, comme le démontre la récente signature, pour 3 ans, d'un programme avec le Fonds Monétaire International et la Banque Mondiale. Nous allons continuer la gestion rigoureuse des ressources publiques dans le cadre de notre politique de bonne gouvernance parce que la vraie indépendance d'un pays s'acquiert grâce à une saine gestion de son économie. Les réformes entreprises dans le cadre de l'amélioration du climat des affaires commencent à porter leurs fruits et se traduisent par la confiance des investisseurs nationaux et internationaux. La Côte d'Ivoire est devenue l'une des économies les plus attractives en Afrique. Je voudrais, à cet égard, saluer le dynamisme des investisseurs et des opérateurs économiques nationaux. Je leur réaffirme l'engagement du gouvernement à contribuer au développement de leurs entreprises en Côte d'Ivoire comme dans la sous-région.
Mes Chers Compatriotes, Chers jeunes Ivoiriens,
Nous mettons tout en oeuvre  pour que vous puissiez avoir des emplois, en vue d'apporter votre pleine contribution au développement de notre pays. Croyez-moi, la création d'activités génératrices de revenus pour vous, les jeunes, demeure ma priorité. Les emplois créés en 2016, au nombre de 600 000 environ, constituent des résultats tangibles qui nous encouragent à redoubler d'efforts. Nous continuerons activement de lutter contre le chômage des jeunes car notre économie a besoin de votre dynamisme et de votre créativité. Un accent particulier sera mis sur la formation professionnelle et l'auto-emploi. Nous mettrons également en ouvre des mesures incitatives afin que le secteur privé s'engage plus résolument en faveur de cette grande cause nationale qu'est l'emploi des jeunes. Par ailleurs, l'année 2017 verra se renforcer la transformation de notre économie. Les discussions que nous venons de conclure avec les principaux acteurs dans les secteurs du cacao et de l'anacarde, vont permettre une plus grande transformation locale de ces matières premières et la création de milliers d'emplois.
Chers frères, chères soeurs ,
 La gestion rigoureuse de notre économie et la forte croissance nous ont permis de financer le développement de nos infrastructures sociales, qui contribuent à l'amélioration de la qualité de vie des Ivoiriens. Ainsi dans le secteur de l'éducation, suite à notre décision de mettre en ouvre la politique de l'école obligatoire, nous avons procédé, en 2016, à la construction de 3931 salles de classes dans le primaire, 25 collèges ainsi que les CAFOP de Bondoukou et San-Pedro. Nous avons également recruté 7000 enseignants. En 2017, nous prévoyons la construction de 4695 salles de classes dans le primaire et 67 collèges et lycées afin de permettre à des milliers d'enfants d'avoir accès à l'éducation. Le Gouvernement a aussi consacré une part importante de son budget à la construction de nouvelles universités. L'université de Man va accueillir ses premiers étudiants, dès janvier 2017, avec les filières Mines et Energie. Il en sera de même pour l'Université virtuelle de Côte d'Ivoire dont l'ouverture est également prévue en janvier 2017. Les Universités de San-Pédro et de Bondoukou, ouvriront leurs portes d'ici 2020. Dans le secteur de la santé, nous continuerons de renforcer la qualité de notre système sanitaire afin d'offrir à tous nos concitoyens un meilleur accès aux soins. Dans ce sens, le programme de réhabilitation de nos infrastructures sanitaires s'intensifiera en 2017, grâce au lancement d'un programme d'investissement de près de 400 milliards de F CFA. En outre, le centre de radiothérapie, l'hôpital mère - enfants de Bingerville, l'hôpital Général d'Angré, le Centre de Médecine Nucléaire et de nombreuses cliniques mobiles seront livrés au cours de l'année 2017. La phase pilote de la Couverture Maladie Universelle débutera effectivement dans le premier trimestre 2017. Afin qu'un plus grand nombre d'Ivoiriens ait accès à l'eau potable, nous venons d'adopter un plan de réhabilitation et de construction du réseau sur l'ensemble du territoire national. Dès 2017, le montant de nos investissements dans ce secteur va s'accroître davantage. Par ailleurs, nous avons décidé de confier la maintenance et la gestion des pompes villageoises au secteur privé, afin de garantir un accès continu à l'eau potable dans toutes les localités concernées. Notre programme d'électricité pour tous se poursuit. Plus de 1600 nouvelles localités ont été électrifiées à fin 2016, faisant passer le taux de couverture de 33% en 2011 à 53% en 2016 et le taux d'accès à l'électricité de 74% à 81% pour la même période. Les travaux du barrage de Soubré se poursuivent normalement et la mise en service est prévue au cours de l'année 2017. 6 Cela permettra d'accroître, de 275 mégawatts, notre capacité de production d'électricité. Il en sera de même avec les deux centrales thermiques de San-Pédro pour 700 mégawatts
Mes chers compatriotes,
Le Gouvernement, qui a pour objectif de rapprocher les populations et de faciliter les échanges économiques, a investi 2000 milliards de F CFA, au cours de ces cinq dernières années, pour réhabiliter et développer le réseau routier. Nous venons de lancer un vaste programme de réhabilitation et de développement des voiries du District d'Abidjan qui compte près de 5 millions d'habitants. Les travaux viennent de démarrer dans les communes d'Abobo, de Yopougon et de Koumassi. Ils s'étendront à l'ensemble du District d'Abidjan. Afin d'améliorer la mobilité des Abidjanais, 500 nouveaux bus de la SOTRA seront mis en service en 2017. Des bateaux bus seront également mis en service, sur notre plan d'eau lagunaire, par des opérateurs privés. La construction et l'accès au logement continuent de retenir toute notre attention. Le programme de construction de 60 000 logements est en cours sur l'ensemble du territoire. La remise des clés aux souscripteurs a démarré et se poursuivra tout au long de l'année 2017. Notre objectif est que chaque habitant de notre pays ait accès à un logement décent.
Chers frères, chères soeurs ,
Afin de valoriser le travail de nos parents paysans, le gouvernement a lancé des réformes dans les secteurs de l'hévéa et du palmier à huile. Malgré l'évolution récente des prix internationaux, nous avons, cette année encore, augmenté à 1100 F CFA le prix d'achat garanti du kilogramme de cacao. Il en est de même du café et du coton. Quant à l'anacarde, son prix a été maintenu à 500 F CFA le kilogramme après plusieurs augmentations successives depuis trois ans. Je suis conscient que le coût de la vie reste encore élevé pour un bon nombre de nos concitoyens malgré les augmentations des revenus des planteurs, des fonctionnaires et des employés du secteur privé.
 Des efforts importants seront faits en 2017 pour réduire le prix des produits de première nécessité en développant la production des produits vivriers de contre-saison, mais aussi en facilitant le transport et en stimulant la concurrence. D'autre part, le Gouvernement continuera d'être à l'écoute des revendications sociales légitimes, tant qu'elles s'expriment dans un cadre légal. En effet, au moment où notre pays fait face à des défis importants, notre devoir commun est de privilégier le dialogue, la concertation; d'éviter les crispations susceptibles de mettre à mal l'image de notre pays, de fragiliser notre économie et de compromettre l'éducation et l'avenir de nos enfants.
Mes chers compatriotes,
Notre politique a pour objectif d'améliorer le mieux-être de nos concitoyens et d'assurer votre sécurité. Nous avons été éprouvés comme d'autres pays par le douloureux événement qui a endeuillé Grand-Bassam et toute la Côte d'Ivoire en mars dernier. Une fois encore, notre compassion va aux victimes et à leurs familles. Je puis vous assurer que notre pays a renforcé son système de veille pour faire face à toutes les menaces en déployant d'importants efforts en ressources humaines et en moyens logistiques. Nous avons une collaboration soutenue avec les pays frères vis-à-vis desquels nous avons un devoir de solidarité. Je voudrais, à nouveau, adresser à nos Forces de Défense et de Sécurité toutes mes félicitations et toute ma reconnaissance pour leur loyauté et leur engagement au service de notre pays.
Chers frères, chères soeurs ,
La Côte d'Ivoire est de retour sur la scène internationale. La place de la Côte d'Ivoire dans notre sous-région demeure forte grâce à notre volonté de recherche permanente de la paix. Cette grande ambition pour la Paix et le développement, telle que voulue par le Président Félix Houphouët-Boigny, continue de guider notre politique étrangère. Ma priorité, comme celle du gouvernement, est de faire entendre la voix de la Côte d'Ivoire à travers le monde et l'amener à retrouver sa place légitime dans le concert des Nations.  C'est le sens de la candidature de notre pays à un siège de membre non-permanent au Conseil de Sécurité de l'Organisation des Nations Unies, pour la période 2018-2019. Notre candidature bénéficie du soutien unanime de toute l'Afrique. Nous avons tous les atouts pour réussir. Notre pays veut porter la voix de l'Afrique, mieux défendre les intérêts du continent en bonne intelligence avec tous les autres pays membres des Nations Unies. Ce retour de la Côte d'Ivoire dans le concert des grandes Nations, nous permet d'être l'hôte, en 2017, de grands évènements internationaux au nombre desquels, les Jeux de la Francophonie et le Sommet Afrique-Europe.
Mes chers compatriotes, Chers frères, chères soeurs,
Notre pays a traversé de terribles épreuves. Nous les avons surmontées; beaucoup plus vite que ne l'espéraient les plus optimistes d'entre nous. L'expérience nous a montré que notre vigilance doit être de tous les instants, si nous voulons que les Ivoiriens continuent à vivre en sécurité et dans la paix. En tant que Président de tous les Ivoiriens, je vous exhorte à toujours recourir au dialogue et à la concertation fraternelle, à cultiver la paix, gage de cohésion sociale et de développement. Pour ma part, je continuerai de multiplier les initiatives visant à rassembler tous les fils et toutes les filles de notre pays, à favoriser toutes les actions en faveur du pardon et de la concorde nationale. A cet effet, j'ai décidé, en cette fin d'année, d'accorder la grâce à 2942 détenus de droit commun, en application de l'article 66 de la Constitution.
Mes chers compatriotes,
J'ai foi en une Côte d'Ivoire Nouvelle. Une Côte d'Ivoire qui assume sa diversité comme une richesse et qui valorise le travail. Cette Côte d'Ivoire Nouvelle poursuit sa marche vers la modernité. J'invite donc, l'ensemble des Ivoiriens, et notre jeunesse en particulier à saisir les opportunités de cette ère de prospérité. Je vous exhorte aussi, chers jeunes, à vous inspirer de nos athlètes Ruth Gbagbi, Fatimata Diasso et Cheikh Cissé qui se sont dépassés et ont offert à la Nation, des médailles olympiques, dont la première médaille d'or olympique de notre histoire. Oui, notre pays deviendra émergent si nous ouvrons tous ensemble à sa construction, car c'est le travail qui fait la force des économies modernes.
Mes chers compatriotes, Chers frères, chères soeurs ,
 Chers amis de la Côte d'Ivoire, Je voudrais, à présent, adresser à chacune et à chacun d'entre vous, à tous les Ivoiriens de la Diaspora, à tous les amis de notre pays, mes voeux  les plus chaleureux de santé et de bonheur, en ayant une pensée toute particulière pour ceux qui souffrent, pour ceux qui sont seuls. Bonne et heureuse année 2017 à toutes et à tous.
Que Dieu Bénisse la Côte d'Ivoire. Vive la République! Vive la Côte d'Ivoire!
Rédigé par: Bismark   le: Mercredi 4 Janvier 2017
Et puis ma chère, je soutenais Bédié hier et je ne soutiens pas aujourd'hui; cela n'a aucun rapport avec son rapprochement du Président. D'ailleurs quand je commençais à écrire ici pour le soutenir, c'est d'ailleurs par rapport à ce soutien qui a permis de mettre GBAGBO dehors, au bonheur des Ivoiriens qui veulent le développement de leur pays. Je critique Bédié pour son peu de respect pour les textes. Il a dépassé l'âge d'être candidat de son parti. Mais contre les texte il s'est présenté et s'est imposé.Ce n'est pas parce qu'on est populaire qu'il ne fau pas partir; sinon Obama ne s'en irait pas, Lula ne s'en serait pas allé. On va parce que des textes que nous avons en toute liberté adopté le disent. Et si tu es repectueuse du droit et de la loi, tu ne devais pas être contre ma position. Mais comme tu soutiens l'homme au lieu de soutenir les institutions, alors peu importe ce que l'homme fait, il faut le soutenir. Obama a dit "l'Afrique a besoin non pas d'homme fort, mais d'institutions fortes" et bien les institutions se sont les textes. l'Homme passe, les institutions restent. Cela doit être la lutte de la jeunesse africaine. Je ne fais pas de "Akotoflexion" mot tiré de la révérence moyenageuse qu'a fait Akoto Olivier à Bédié pour dit-on lui demander pardon, on ne sait pour quoi. Si tu veux le reconnaître j'ai soutenu ici ADO, mais moi, je ne dure pas dans mauvais rêve. Affaire où on fait des promesse, où on donne des chiffre qui n'ont rien a voir avec la réalité là, je ne suis pas dedans. Aujourd'hui on evoque un nombre important d'ivoiriens qui travarse la mer au péril de leur vie, pour regagner l'Europe, une du nom de Bakayoko sandrine vient de mourir en Italie dans la clandestinité, Il n'y a plus de bus à Abidjan; les microbes prennent des quartiers en otage pendant des heures... ce sont ces réalité que j'évoque ici. C'est sans haine. QUE DIEU NOUS AIDE
Rédigé par: Bismark   le: Mercredi 4 Janvier 2017
Ah on dirait que j'ai fait sortir @Akobla de sa tanière. La GO on dirait qu'elle est en embuscade. Malheureusement elle rentre encore comme elle est sortie par la petite porte. Je disais juste ce que je n'appréciais pas de toi. Si tu reviens comme je le souhaite et que tu arrête d'insulter les gens, tu verra qu'on s'entendra très bien. Depuis ton depart et celui de Zapata, il y a moins d'injures sur le site, à part quelques propos taquins entre @Abou Toure et le groupe des ADOrateurs, qui s'éfrite de jour en jour. Ici c'est le débat, et j'espère que tu es venu pour le débat. Je te souhaite vraiment bon retour. Celui qui a les parole tordues, c'est moi je mets en place, pour paraphraser l'autre. Ma soeur, sache que je suis là, par moment je me retire quand le boulot me prends beaucoup, mais je réaparais, pour dire mon mot sur l'actualité. Je me rejouis de ce que tu te porte bien. Je souhaite vivement que les autre fassent comme @Ka et toi leur apparution notamment @Siniko,Bana.... Ma soeur @Akobla, tu me connais mal. Je n'ai aucune haine contre toi. Je veux juste que tu n'insulte pas. Donne seulement ta contradiction. Je souhaite que cette année soit l'année de l'Amour, du pardon et de la réconciliation. Portes-toi bien. Je ne vais pas pour le moment répondre à tes propos béliqueux estimant que c'est effet feminin. Je vais faire comme Vladimir Poutin l'a fait avec Obama. En tout cas, je suis très heureux que tu réapparaisse, cela fera beaucoup de plaisir aux banconautes. Mais encore une fois, la répétition est pédagogique, pas d'injures, tu as déjà mal commencé, ressaisis-toi très vite. Ici on s'aime gagagagagagagagag QUE DIEU NOUS AIDE.
Rédigé par: Akobla   le: Mardi 3 Janvier 2017
2/Je n'ai pas besoin de ton affection, garde là pour d'autres qu'elle intéresse venant de toi, moi franchement je préfère le désert total à ça pour moi ! Les scorpions, serpents à sonnettes et autres terreurs qui y vivent là bas sont bons pour moi... Tes voeux tu te les gardes, ne faut pas me portez malheur avec dès le début de l'année quand avec. Ce que je pense est mon choix, si tu estimes que parce que je ne vais pas dans ton sens et celui d'un autre que je suis bête et tout ce qu'il y a de négatif cela me fait aussi très plaisir, dans le monde il y a tant de gens qui sont aussi stupides que moi puisqu'ils apprécient celui que tu détestes tant pour son travail acharné mais qui possèdent aussi la faculté intellectuelle de le critiquer objectivement pour ses actions injustes, mal faites, mal venues, choses que tu n'auras jamais toi car tu ne sais que donner l'injure et l'opprobre du haut de ta tour du savoir unique ! On va former la communauté des détestables ADOrateurs pour te faire plaisir à toi particulièrement... Mdrrr ! Tu es vraiment simple d'esprit tu sais Bismark. Très simple car ton raisonnement est limité à détester (raison pour toi) ou à apprécier(donc tord pour les autres)alors que raisonner exprime autre chose que cette émotion improductive qui te caractérise tant. Vis ta vis du forum et continue tes analyses hyper et super intelligentes selon ta propre version et idée de toi même pour le bien de tous ceux qui sont tes aficionados, succès à toi ! Akobla n'est rien, elle n'a rien qui mérite qu'on s'attarde sur elle, donc ne perdez pas votre temps précieux en invectives et autres bassesses car c'est peine perdue et de l'énergie gaspillée. Si un autre que toi avait l'intention de m'invectiver lui aussi pour faire son intéressant habituel qu'il sache déjà qu'il est quantité négligeable donc lui n'aura aucune réponse de moi. Je salue respectueusement la communauté de lebanconet dirigeants, lecteurs et/ou intervenants. Akobla
Rédigé par: Akobla   le: Mardi 3 Janvier 2017
@Bismark, je te trouve médiocre d'attaquer des absents de ce forum et de la manière que dont le fais en calomniant. En plus tout le monde ne partage pas tes idées et tu disais ici que respecter les idées de tous était important mais tu juges tout ceux qui ne partagent pas ta vision de la gouvernance de ADO que tu traites automatiquement d'adorateurs. Mais est il interdit de voir différemment de toi ? Des gens aiment Trump et d'autres le détestent, pareil pour Poutine, Obama et le Pape François pour ne citer qu'eux, mais cela ne dit pas que ceux qui adorent l'un plus que les autres est plus intelligent ou plus bête, c'est simplement des points de vue différents et divergents. Pourquoi tu m'insultes encore après 1 an d'absence de ce forum que j'ai quitté normalement et pas en fuyant sinon je n'aurai pas dit au revoir et je n'aurai pas non plus échangé avec toi pour tout ce qui s'est passé et que nous nous sommes dit, je suis franche et directe. Donc où j'ai fui précipitamment ? Quand on fui on parle avec les gens et on échange des commentaires kilométriques avec eux ? Pourquoi tu me salis ? Je ne suis plus là avec vous à échanger, j'ai fais un choix personnel et il n'y a pas à épiloguer dessus. Tu es le premier à traiter les gens d'insulteurs mais tu insultes à longueur de journée dans tous tes commentaires mais d'où vient ton droit à traiter ceux qui n'ont pas la même vision que toi de tous les noms d'oiseaux ? Un croyant que tu dis être mais tu ne te comportes pas comme tel pourtant, toujours l'opprobre, le jugement, la médisance et la calomnie sont dans tes commentaires plein de morgue et de haine de plus en plus fort et sans discontinuer.Hier tu adoubais Bédié mais aujourd'hui tu l'insultes copieusement et personne ne te dis rien sur ce revirement, on aura tous compris qu'il est avec ADO donc forcément il ne peut que t'insupporter... Mais tu as droit de penser cela comme tu veux. Alors RESPECTE les autres et leurs choix pour ADO si tel est le cas. Akobla
Rédigé par: Bismark   le: Mardi 3 Janvier 2017
@Forestier de Lahou mon frère gagagagagagagagagagagagagagagagagagagagagag ça va aller. Allons y seulement
Rédigé par: Forestier de Lahou   le: Mardi 3 Janvier 2017
"Bismark" effectivement tu as besoin que Dieu t'aide. Toi tout seul, toi, l'individu supérieur et superbement cérébré qui avais tout compris depuis l'origine des temps, tu ne peux rien.
Rédigé par: Bismark   le: Mardi 3 Janvier 2017
@Forestier de Lahou, j'apprecie ton commentaire. Les politiciens sont tous des démagogues. quand une constitution a été voté par 40% des ivoiriens en âge de voté et que nous savons que la population ivoirienne est de 22 million d'habitants et que seulement 6 millions sont électeurs et que sur les 6 millions c'est à peine 2 millions qui sont allés aux urnes cela veut dire que 20 millions d'ivoiriens n'ont pas dit leur mot. Ou presque 4 millions d'électeurs ne se sont pas prononcés. Dans ce cas, on ne parle pas de plébiscite. C'st un grossier mensonge et c'est le propre de ce pouvoir qui pense cacher le soleil avec la main. Qu'est ce qui a changer fondammentalement dans le quotidien des ivoiriens. Au contraire leur vie s'est détériorée. Aujourd'hui les travailleurs qui prennent le 3ème pont doivent s'appauvrir de 22 mille franc. Ceux qui vont à Yamoussoukro 4 fois dans le mois doivent s'appauvrir de 16 mille francs. Aujourd'hui un pauvre ne peut pas passer de concours tellement les prix ont grimpés. Le casier judiciaire qui était à 1000 f est presqu'à 5000. On nous parle de croissance. Ou il est? Le cacao qu'on nous a annoncé le prix à grande pompe n'est acheté qu'à 800f voir 700 f aux paysans. Toust ce qu'on nous dit c'est du mensonge. Depuis on nous a dit que les bus seront là en novembre. Nous sommes en janvier. On donne les marché de réhabilitation aux amis qui ne font pas bien le travail, et chaque année on doit refaire les mêmes voix. On vote des lois pour reduire les cautions des loyers; mais qui suit cela. RIEN ET RIEN N'A CHANGE. C'EST JUSTE DE LA DEMAGOGIE. Mais quelqu'un disait "on peut mentir tout le temps à une partie du peuple; on peut mentir à tout le peuple une partie du temps, mais on ne peut pas mentir à tout le peuple tout le temps" et je crois que @Forestier est en train de sortir de l'ornière du mensonge érigée en système de gestion. QUE DIEU NOUS AIDE
Rédigé par: Bismark   le: Mardi 3 Janvier 2017
@Abou Touré, c'est ce que tu vois là oh. Je lui a fait remarquer à @Forestier de Lahou que son discours est en train de prendre une autre tournure. Au depart euphorique comme moi d'ailleurs, aujourd'hui, il fait le bilan et se rend comme qu'il a soutenu véhément des demagogues. A la différence de moi par exemple, j'ai compris très tôt. Mais comme il n'est pas trop tard pour bien faire, je pense que c'est bon à prendre. Ce qui est mauvais c'est de s'entêter dans l'erreur. Tous la hordes de ADOrateurs, à commencé par Siniko, qui lui étais plus conciliant, Zapata le burkinabé qui se faisit passer pour ivoirien torturé par GBAGBO, mensonge,Ka que j'apprécie parce que différent de Zapata, Akobla, celle qui pensait détenir la vérité et qu'on ne pouvait pas contredire et qui citerais-je encore, tous ont abandonné ou se sont refroidis en voyant la malgouvernance de notre Phd. Quelqu'un disait, il était vraiment nécessaire que ADO arrive au pouvoir, sinon il serait rester un mythe. Aujourd'hui après 7 ans et à moins de 3 ans de la fin de son mandat, on se rend compte que la lutte pour son accession au pouvoir qui a entrainé tant de morts ne valait pas la peine. Soro même est actuellement au regret et rase les mur pour quemander un petiiiiiiiiit poste de Président d'Assemblée Nationale,huummm, il a dit petit poste. On nous chante une croissance qui frole les deux chiffre et pourtant plus de bus à Abidjan, du jamais vu. On n'est envahi par les microbes qui ne font plus de distinction de quartier. Nos route reste degradées. Rien vraiment rien. Le seul pont qui aurait fait un bon bilan a été construit à credi et ce sont les pauvres ivoiriens qu'on devalise pour rembourser. C'est 22 mille franc qu'on arrache au travailleurs par mois. Les 5 universités en 5 ans sont oubliées. l'assurance maladie n'est qu'un leurre. Vraiment QUE DIEU NOUS AIDE.
Rédigé par: Forestier de Lahou   le: Lundi 2 Janvier 2017
"Abou Touré" ce n'est pas nécessaire, ni même utile, d'adresser des voeux si c'est pour les accompagner d'une bordée d'insultes. JAMAIS je ne rejoindrai ce que tu qualifies abusivement d'"homo sapiens", et puisque tu me considères ainsi, je préfère être "rebelle sanguinaire" qu'Abou Touré refondu. Tes voeux, tu peux te les mettre là où je pense, et sache que j'ai pris pour 2017 la résolution de ne rien changer.
Rédigé par: Bismark   le: Lundi 2 Janvier 2017
Avant de dire un mot sur ce discours du Président, je voudrais à sa suite exprimer mes voeux de santé, de paix et de plein succès à tous les Ivoiriens en général et aux banconautes en particulier pour cette année 2017. Mes pensées vont vers certains banconautes que nous ne lisons plus depuis un certains temps. En déhors de @Akobla, qui a dû fuir précipitamment et que je salus affectueusement au passage, les autres j'espère que c'est juste un retrait et que rien ne leur est arrivé de grave. Puisse Dieu les bénir TOUS. Je vous aime malgré souvent nos points de vue givergents. C'est cela la démocratie. Que le Tout-Puissant envoie sa grâce sur notre pays, pour qu'il y ait plus d'amour et qu'enfin les dispositions pour une vraie réconciliation voit le jour. Que le GBAGBO ou rien du FPI soient ramenés à comprendre que GBAGBO a un an de plus et qu'il n'a plus d'avenir politique et qu'ils leur appartient de prendrev leur destin en main en se reconcilaint pour ne plus faire le jeu du pouvoir car les dirigeants ont toujoirs profiter de la division de l'opposition. Gbagbo lui-même a fait usage de cette stratégie. Qu'enfin Bédié comprenne que les Ivoiriens en général et les militants PDCI en particulier sont fatigués de son image et qu'ils veulent du nouveau. Que le Président de la République comprenne que ce n'est pas en divisant les Ivoiriens qu'il se fera un nom. Son mérite résidera dans sa capacité à prononcer un discours historique pour libérer les prisonniers politiques et libérer tous les Ivoiriens car depuis maintenant 7 ans, on sent une atmosphère de plomb sur le pays. Les Ivoiriens si joyeux n'arrivent plus à s'extérioriser. PAIX PAIX PAIX A TOUS LES IVOIRIENS QUE J'AIME.
Rédigé par: Abou Touré   le: Dimanche 1 Janvier 2017
@Le Forestier de Lahou, je te reconnais de moins en moins. Car tes analyses ont beaucoup évolué. A ce rythme, finira par rejoindre Abou Touré, devenant ainsi un véritable Homo-sapien. Bonne année à toi et à Fognon ainsi qu'à tous les rebelles sanguinaires du site Lebanco.net, sans oublier tous ceux qui partagent mes convictions. A+++
Rédigé par: Abou Touré   le: Dimanche 1 Janvier 2017
@Le Forestier de Lahou, je te reconnais de moins en moins. Car tes analyses ont beaucoup évolué. A ce rythme, finira par rejoindre Abou Touré, devenant ainsi un véritable Homo-sapien. Bonne année à toi et à Fognon ainsi qu'à tous les rebelles sanguinaires du site Lebanco.net, sans oublier tous ceux qui partagent mes convictions. A+++
Rédigé par: Beugré Julien   le: Dimanche 1 Janvier 2017
Bonne année 2017. Qu'il ait moins de rattrapage. Que les ministres transporteurs arrêtent de tuer la SOTRA! Que les nouveaux riches soient moins insolents.
Rédigé par: Forestier de Lahou   le: Dimanche 1 Janvier 2017
"Vous avez plébiscité cette réforme constitutionnelle" voilà une affirmation totalement fallacieuse. Compte tenu du taux d'abstention, ce n'est pas un plébiscite, mais seulement un peu plus de 40% du corps électoral (qui ne représente pas la totalité de la population !) ont approuvé cette réforme. Si c'est ainsi que le PR perçoit le résultat du referendum, de même que l'apparence de majorité du RHDP aux législatives, il va au-devant de gros problèmes. Je vous souhaite une bonne année à tous, une année de lucidité, de clairvoyance et d'action positive. En 2017, ne vous laissez pas influencer par les charlatans et les menteurs, même s'ils ont des titres impressionnants !
Rédigé par: Abou Touré   le: Dimanche 1 Janvier 2017
Mes voeux les meilleurs à tous les internautes d'ici et d'ailleurs. Que 2017 nous illumine de plus de sagesse et de compation pour les morts inutiles engendrées sur les chemins des folles conquêtes de vaines politiques aussi éphemères que leurs auteurs. Que Dieu nois épargne du pou oir des sanguinaires.