Le Chef de l'Etat a échangé avec le Président du Conseil d'Administration du Groupe ENGIE, à Marrakech.
Présidence - Publié le: 16-11-2016 - Mise-à-jour le: 16-11-2016 - Auteur: Présidence
Le Chef de l'Etat a échangé avec le Président du Conseil d'Administration du Groupe ENGIE, à Marrakech.
En marge de la 22e` Confe?rence des Nations Unies sur le changement climatique (COP22), qui se tient a` Marrakech, le Pre?sident de la Re?publique, SEM Alassane OUATTARA,a e?change?, ce mardi 15 novembre 2016, avec le Pre?sident du Conseil d'Administration du Groupe ENGIE, M. Ge?rard MESTRALLET.
Au terme de la rencontre, M. Ge?rard MESTRALLET a indique? avoir e?change? avec le Pre?sident Alassane OUATTARA sur les possibilite?s de de?veloppement des activite?s de son Groupe en Co^te d'Ivoire.
Il a ajoute? que son Groupe, qui est de?ja` pre?sent dans 70 pays a` travers le monde, e?volue dans les secteurs de l'e?nergie renouvelable, en particulier dans l'e?nergie solaire; dans l'approvisionnement gazier ainsi qu'au niveau de l'efficacite? e?nerge?tique ou` ENGIE est, selon son Pre?sident, le nume?ro 1 dans le monde.
Sur tous ces segments d'activite?s, M. Ge?rard MESTRALLET souhaite que son Groupe accompagne notre pays dans le de?veloppement de son potentiel qui, selon lui, est tre`s appre?ciable
page1image23768 page1image23928 page1image24088 page1image24248 page1image24408 page1image24568 page1image24728 page1image24888 page1image25048 page1image25208 page1image25368 page1image25528 page1image25688 page1image25848 page1image26008 page1image26168 page1image26328 page1image26488 page1image26648 page1image26808 page1image26968 page1image27392 page1image27552 page1image30496 page1image30656 page1image30816 page1image30976 page1image31136 page1image31296 page1image31456 page1image31616 page1image31776 page1image31936 page1image32096 page1image32256 page1image32416 page1image32576 page1image32736 page1image32896 page1image33056 page1image33216 page1image33376 page1image33536 page1image33696 page1image33856 page1image34016 page1image34176 page1image34336 page1image34496 page1image34656 page1image34816 page1image34976 page1image35136 page1image35296 page1image35456 page1image35616 page1image35776 page1image35936 page1image36096 page1image36256 page1image36416 page1image36576 page1image36736 page1image36896 page1image37056 page1image37216 page1image37376 page1image37536 page1image37696 page1image37856 page1image38016 page1image38176 page1image38336 page1image38496 page1image38656 page1image38816 page1image38976 page1image39136 page1image39296 page1image39456 page1image39616 page1image39776 page1image39936 page1image40096 page1image40256 page1image40416 page1image40576 page1image40736 page1image40896 page1image41056 page1image41216 page1image41376 page1image41536 page1image41696 page1image41856 page1image42016 page1image42176 page1image42336 page1image42496 page1image42656 page1image42816 page1image42976 page1image43136 page1image43296 page1image43456 page1image43616 page1image43776 page1image43936 page1image44096 page1image44256
A la suite du Groupe ENGIE, le Chef de l'Etat a eu un entretien avec le Vice- Pre?sident du Ghana, SEM KWESI Bekoe Amissah- Arthur, venu lui rendre une visite de courtoisie.
Notons que le mercredi 16 novembre 2016, les Chefs d'Etat et de Gouvernement africains se retrouveront autour de Sa Majeste?, le Roi MOHAMMED VI, pour le 1er Sommet Africain de l'Action. Ce Sommet a pour vocation de donner une nouvelle impulsion aux initiatives et projets structurants en matie`re de lutte contre les changements climatiques et de de?veloppement durable. 
 
Rédigé par: Abou Touré   le: Mercredi 16 Novembre 2016
On voit bien que la France veut marquer son territoire en la matière. Ayant pris déjà position au Mali, avec son opération Barkhane. Ce grand désert Malien servira à ce que l'uranium est au Niger. Par contre ce qui est paradoxale, au moment où dans certains pays les produits concourant à l'usage des énergies renouvelables sont subventionnés ou connaissent un abatement fiscal important, dans notre pays, on essaie de bloquer le développement des énergies avec une surtaxation fiscale de 48%, notamment sur les panneaux solaires, alors que le Gouvernement est incapable de couvrir l'ensemble des besoins en électricité du pays. J'espère que cette annonce des Français ne contribuera à bloquer d'autres intiatives en la matière, en faisant de ce secteur la chasse gardée de la France comme c'est le cas de la CIE. Au fait, où en est-on avec la libéralisation du secteur de la distribution annoncée le 1er Mai dernier? Mais au contraire, sournoisement on nous a glissé des factures d'électricité payables le 12 Juillet 2017. Pourtant nous avons toujours payé régulièrement nos factures. Ainsi, après nous avoir anesthésiés et endormis au formol, le Gouvernement s'aprète à nous entuber encore en Juillet 2017. Mais pensent-ils que les ivoiriens sont des bougres que l'on peut facilement tromper par des artifices. Par ailleurs, où en sommes-nous avec les menaces farfelues de Kandia et d'Abinan concernant le licenciement des grevistes. Jusqu'à là tout semblait trop bien se passer pour la Handeballeuse. Aussi, après une telle assurance, elle veut évaluer son pouvoir sur ces enseignants qui n'avaient pas encore digérés d'être gérés par des semi-analphabètes. Elle aussi veut se faire appeler Dame de fer, sans doute. Voilà que nous sommes toujours à la case départ. J'espère qu'elle et son nouveau compagnon de la Fonction Publique seront habités par la sagesse, pour le bonheur de nos enfants.