COP 22 : décryptage de la photo de famille
La Tribune Afrique - Publié le: 15-11-2016 - Mise-à-jour le: 15-11-2016 - Auteur: La Tribune Afrique
COP 22 : décryptage de la photo de famille
Ouverture cet après-midi à Marrakech au Maroc de la séance plénière des chefs d'Etat à la COP22, la conférence internationale sur le climat. Si plusieurs chefs d'Etat occidentaux brillent par leur absence, les présidents africains ont répondu en nombre à cette COP africaine où ils espèrent (enfin!) voir se concrétiser la promesse des 100 milliards de dollars des pays occidentaux. Quels sont les présidents africains qui ont répondu présents. Décortiquons la photo de famille.
La « déclaration de Marrakech » qui devrait poser la 22e conférence des parties à la convention cadre des Nations unies sur les changements climatiques (COP22) comme « la COP de l'action » sera-t-elle signée?  En tout cas les tractations diplomatiques et les négociations politiques ont commencé avec la plénière d'une soixantaine de chef d'Etat, ce mardi 15 novembre aux côtés de Mohamed VI, le roi du Maroc, pays hôte de l'événement.
Les discussions devraient aller dans le sens de l'application de l'accord de la COP21 signé en décembre 2015 à Paris. Une application de cet accord est sérieusement remise en question avec l'élection, le 08 novembre dernier de Donald Trump à la Maison Blanche. Climato-sceptique assumé, le 45e président des Etats-Unis avait promis de revenir sur l'accord de Paris une fois élu.
Du côté des Etats africains, on souhaite une application d'une mesure "pollueur = payeur" en prenant en compte la responsabilité des pays industrialisés dans le changement climatique. Ces pays africains tenteront également de mettre la pression sur les pays industrialisés pour mettre à disposition du continent, à travers le Fonds vert pour le climat, d'une enveloppe de 100 milliards de dollars d'ici 2020 pour financer  le projets visant à conduire à l'adaptabilité des pays africains. Quels Africains représentent ces pays?

Mohamed VI, l'hôte de la COP africaine

 Dans ses habits d'hôte, le roi Mohamed VI [au centre de la photo] a voulu faire de cette rencontre au sommet, la COP de l'Afrique. C'est en effet la deuxième du genre que reçoit  son pays et la quatrième à se dérouler sur le continent. Le Maroc a fait de « Adaptation, Agriculture, Afrique », le triptyque de cette COP.
COP 22

Mugabe n'a pas manqué le rendez-vous de l'histoire

Les interrogations sur sa venue éventuelle sont définitivement levées. L'histoire retiendra que le Zimbabwéen Robert Mugabe [ici à l'extrême droite] a été celui qui a représenté son pays à la COP22. Connaissant le style fleuri de l'homme fort de Harare et son franc-parler, les discussions promettent d'être houleuses.
COP 22 2

 Bongo et Obiang pour la paix, Ouattara et Kagame pour le symbole

La COP22, c'est aussi l'antichambre pour fumer le calumet de la paix. Longtemps opposés sur un différend dans leurs eaux territoriales à propos de l'île de M'banié, l'Equato-guinéen Teodoro Obiand Nguéma Mbasogo [à gauche de l'image] et le Gabonais Ali Bongo Ondimba [aux côtés du président équato-guinéen] vont signer un accord spécial sur ce différend.
D'un autre côté, l'Ivoirien Alassane Ouattara et le Rwandais Paul Kagamé, grands soutiens du Maroc ont également répondu présents pour la photo de famille.
COP 22 3

 Idriss Déby et Macky Sall au premier rang

Au premier rang d'une photo de famille le président tchadien, Idriss Déby Itno et par ailleurs président en exercice de l'Union africaine [en boubou bleu], et le Sénégalais Macky Sall [ en boubou blanc].
 
COP 22 4
 

 Sassou Nguesso et Buhari

Le président congolais [en costume au centre] et le président nigérian [à gauche] n'ont pas manqué la photo de la COP22.
COP 22 5
Rédigé par: Abou Touré   le: Samedi 19 Novembre 2016
@Sen et Clement, ainsi que tous les rebelles de ce site, vous savez je me rejouis de vos injures, car je sais que j'ai touché là où ça fait mal. La phrase n'est même pas achevée, mais vous avez tout compris. Houphouët était toujours placé à la place d'honneur. Il ne rasait pas les murs comme votre gars que tout le monde ignore. Même votre tchatch mensonger n'arrive plus à l'élever. c'est pour cela qu'au lieu de me démontrer le contraire, vous vous lancez dans les injures infectes qui vous rapetissent encore plus, pauvres cons de rebelles sanguinaires!
Rédigé par: CLEMENT   le: Jeudi 17 Novembre 2016
MERCI SEN TU AS TOUT DIT SUR CETTE MERDE DE ABDOU TOURE NO COMMENT MERCI ENCORE MON FRERE ET BONNE JOURNEE A TOI EXCUSEZ MOI SOUS L'EMOTION JE VS TUTOIE
Rédigé par: Sen   le: Mercredi 16 Novembre 2016
@Abou Touré tu es CON vraiment CON ! Houphouet bénéficiait à l'époque de son âge et aussi du fait que parmi les chefs d'Etats d'antant il était l'homme de la FRANCE ! Voilà. Aujourd'hui même si Ouattara est respecté et on le voit en comparaison même avec l'après FHB, donc Bédié, Guéi et Gbagbo le protocole est respecté et cela ne dérange personne à part un CON comme toi. Ouattara est venu au pouvoir après certains chefs d'Etat et du fait que par exemple Idriss Deby Itno soit l'actuel président en exercice de l'UA fait qu'il va forcément être devant mais sinon la CI n'a pas déméritée et n'est ps tombée. Bien au contraire depuis qu'ADO en est son illustre président on voit la grande différence. Justement on voit que c'est maintenant qu'on parle de la CI. Pourquoi tu sautes les années Bédié (avec tous les scandales que l'on veut maintenant passer sous silence pour lui redorer le blason ?) Guéi (le père Noël en Treillis qui ouvert la boite de pandore avec le premier coup d'Etat et responsable du tripatouillage de la loi fondamentale qui nous a envoyé la Guerre) sans oublier Gbagbo (le merdier fait homme, qui a fait se diviser les ivoiriens entre eux, spolier les deniers publiques, affaiblis la démocratie avec sa manière grossière de s'en prendre à tous les états amis d'antan, ses miliciens partout, ses mensonges et roulades dans la farine, un mécréant notoire etc...). Peux tu me dire quand à ces époque ceux là furent nos présidents est ce qu'on voyait l'un d'entre eux quelque part hors du pays poser sur des photos officielles ??? Est ce que sous ceux là on a gagné la CAN, des médailles en OR aux Jeux Olympiques pour entendre l'hymne national ivoirien retentir à travers le monde. Qui à part Ouattara après FHB à été reçu partout et en visite OFFICIELLE avec tous les honneurs à lui fait et à la CI ? Espèce de sale type que tu es. On a compris que tu n'aimes pas Ouattara, et c'est ton droit, mais CESSE DE MENTIR ICI OK tu es vraiment pitoyable et minable.
Rédigé par: Abou Touré   le: Mercredi 16 Novembre 2016
La Côte d'Ivoire vraiment perdu de sa superbe. Autrefois, quand le Président Félix Houphouët Boigny participait à une photo de famille, protocolairement il était toujours positionné au cetre près du président hôte. Aujourd'hui, on cherche le notre difficilement dans la foule. Même avec Obama, d'autres comme Deby et Yayi lui brûle la politesse. Vraiment FHB est parti avec tout ce qu'il représentait en Afrique comme dans le Monde. Dans ces conditions un peu d'humilité ne ferait pas de mal.
Rédigé par: Abou Touré   le: Mercredi 16 Novembre 2016
Il n'est pas nécessaire de tendre toujours la main. Déjà un certain nombre de dispositions moins couteuses peuvent être prises, par la défiscalisation des secteurs des énergies renouvelables, au lieu d'imposer 48% sur les panneaux solaires comme en Côte d'Ivoire. Si l'on est pas convaincu des énergies renouvelables, alors que le Gaz est gratuitement mis à la disposition des Centrales Thermiques, inutile d'aller participer à cette comédie collective. Sans doute des pays comme le Maroc y croient sincèrement. Mais que fait la Côte d'Ivoire parmi ceux qui ont de réelles motivations? Oui 100 Milliards qu'ils espèrent détournés par des atrifices dont ils détiennent seuls la magie, un peu comme ces routes et ponts à la sauce Tikadèguè.
Rédigé par: vérité   le: Mardi 15 Novembre 2016
Oui, encore une arnaque ! Les occidentaux vont payer les 100 milliards, pour que NOS pRESIDENTS deviennent encore plus riches ! On est toujours les premiers perdants et les derniers des misérables ! Vérité