Emission Special Investigation de Canal Plus : Un traducteur de l'armée ivoirienne confirme que Gbagbo prenait ses ordres militaires en France
lebanco.net - Publié le: 13-02-2016 - Mise-à-jour le: 13-02-2016 - Auteur: Clair A. Douah
Emission Special Investigation de Canal Plus : Un traducteur de l'armée ivoirienne confirme que Gbagbo prenait ses ordres militaires en France
C'est un ancien traducteur de l'Etat-major des FDS a accepté de témoigner face caméra, à Canal Plus dans son émission Special Investigation, sur le bombardement du camp de Licorne par l'armée de l'air ivoirienne. Selon André Ouraga, en novembre 2004, la France était bel et bien l'alliée de Laurent Gbagbo, dans l'opération Dignité. Une version d'un sachant qui vient une fois de plus contredire les alléagtions du camp Gbagbo, qui dans une stratégie propagandiste, a tenté de faire croire à une guerre de la France contre la Côte d'Ivoire.
Et jusqu'au bombardement, les deux armées collaboraient parfaitement, selon André Ouraga, connu pour être un pro-Gbagbo. « Les Français étaient pratiquement, je peux dire. C'étaient nos alliés. C'est les Français qui nous ont donné l'autorisation qu'on pouvait libérer notre pays », a-t-il déclaré. Selon lui, « Si les Français n'avaient pas donné leur autorisation, on ne l'aurait jamais fait ».
L'ancien collaborateur extérieur du Général mathias Doué, alors chef d'Etat-major des armées, qui traduisait le Russe et servait d'intermédiaire entre les officiers ivoiriens et les pilotes biélorusses des Sukkhoi, a avoué que même pour les entraînements, Abidjan prenait les autorisations préalables de Paris.
Un véritable pavé dans la mare que les pro-Gbagbo qui ont toujours voulu cacher la vérité sur la collaboration étroite de leur mentor qui avait « vendu » le pays aux entreprises françaises (alors que ses proches s'attaquaient paradoxalement aux entreprises françaises) que sont Bolloré Bouygues, Total, etc., avec la France de Chirac et de Sarkozy.
Clair A. Douah
 
Rédigé par: Mackjavel   le: Mardi 16 Février 2016
Pfffff ! si cela peut vous faire dormir. Dites pourquoi les autorite's francaises ont refuse' les autopsies comme le demandait l'avocat des familles. Dites -nous pourquoi Chirac en tete et Alliot Marie ont refuse' qu'on ouvre les cerceuils comme le demandaient les familles qui voulaient voir leurs enfants ? Dites-nous pourquoi la photo qu'on a montree a' une famille ne correspondait pas a' la personne dont il etait question.
Rédigé par: Filleule   le: Mardi 16 Février 2016
@Djelitche ! Que dire de plus ? Tu as tout résumé dans ton style fleuri et image. Gbagbo tel qu'en lui meme, ni plus ni moins. Bravo pour ton esprit de synthèse. Bravo a vous tous pour vos rappels nets, précis et véridiques, merci pour la restitution de notre mémoire collective.
Rédigé par: Sen   le: Lundi 15 Février 2016
Gbagbo rime avec zéro ! Inutile d'ajouter...
Rédigé par: Lago Tape   le: Lundi 15 Février 2016
LES FAITS: En effet, c'est avec le soutien du parti socialiste français, que Gbagbo obtient l’'officialisation et la proclamation de son parti le Front Populaire Ivoirien (FPI) longtemps resté dans la clandestinité. Adulé et encouragé par ses "parrains français" qui voulaient « socialiser » le continent africain, monsieur Gbagbo s'’est tout permis dans la démocratisation de son pays allant du soulèvement des élèves et étudiants par la violence (machette, viols et meurtres... introduits par la FESCI) et les grèves répétitives des organisations socioprofessionnelles. Un combat où tous les coups étaient permis jusqu’à la mort du président Houphouët Boigny en 1993. En 1999, le pouvoir du président Henry Konan Bédié a été renversé par un coup d’état militaire dirigé par le Général Guei Robert. La France sous la présidence de Jacques Chirac à cette époque avait pour Premier Ministre Lionel Jospin grâce à la cohabitation politique survenue après la dissolution de l'assemblée nationale par président Chirac. Cette cohabitation donnait plein pouvoir au premier ministre socialiste de gouverner l'Etat français. En effet, c'est pendant la cohabitation de Lionel Jospin (PS) avec le président Jacques Chirac (Ump) en 1999, qu'il y eut le putsch dans le pays. Le président de la République, Jacques Chirac, demanda au Premier ministre Lionel Jospin de faire intervenir la gendarmerie française, afin de rétablir au pouvoir, le chef de l'Etat en voie de destitution. Ayant la majorité parlementaire et en sa qualité de Premier ministre, il lui incombait la gestion quotidienne de ces forces. Jacques Chirac essuiera une fin de non recevoir de la part de son premier ministre. A partir de ce moment, le premier ministre français traçait les sillons pour établir son "filleul" Gbagbo à la tête de l'Etat ivoirien. En revanche, Chirac aurait reçu cette fin de non recevoir comme un camouflet et n'aurait jamais pardonné ce refus de faire rétablir Konan Bédié au pouvoir.
Rédigé par: Koro Kemoko   le: Dimanche 14 Février 2016
Le grand manipulateur qu'etait Gbagbo a reussi son coup des que l'universite etait suffisamment conditionnee apres quelques 3 a 4 annees blanches. Au moment de l'avenement de Gbagbo a la tete du pays, les petits profs et la FESCI avaient tellement bien travaille au corps notre jeunesse abreuvee de mensonges et de theories fumeuses qu'un appel lance sur RFI a suffi pour que Mbeki abandonne ses appels a la reprise des elections, et que le gvt socialiste Francais hurle sa satisfaction d'une arrivee calamiteuse de leur ami socialiste aux pouvoir en CI. Mais le temps a fait son travail, et les carrences du prof qui n'a jamais enseigne ont force les amis a reconnaitre qu'ils s'etaient trompes. Chaque jour que Gbagbo est amene devant les juges a la CPI est une journee d'humiliation pour tous les pro-Gbagbo inconditionnels, et aussi un peu pour la France car, les socialistes francais sont ceux qui ont minimise les conditions calamiteuses de sa venue. Parce que la CI serait leur neo-colonie preferee, un pays qu'ils voudraient toujours diriger a distance.
Rédigé par: DjeliTche   le: Dimanche 14 Février 2016
KOUDOU NE FUT QU'UNE TRAGEDIE POUR NOTRE PAYS ET POUR L'AFRIQUE. Mais, les gesticulations a la limite d'une masturbatuion cerebrale de ce gars n'annoncent absolument rien de nouveau. En fait il faut avoir ete un abruti pour ne pas avoir compris, a la toute premiere apparition de ce bouffon de gbagbo sur la scene politique ivoirienne, que le gars n'etait rien qu'un menteur, un malonnete, un escroc, un clown. En un mot, un faux type sans aucune assise de moralite . Sinon, quand on a le plus minimum de sens commun en place, quand on a vu un tel minable, des plus irreductibles, aller s'assoir sur son cul de vaurien, puis croiser ses pattes de primate poilu jusqu'a dans les Oreilles, lever en l'air son sale groin de porc mal nourri devant un Grand Homme comme Feu Regrete Houphouet qui en pere attentif du devenir de sa famille, après avoir invite les soit-disant opposant d'alors dans son palis, s'adressait a eux , on ne pouvait que deduire et surtout predire que gbagbo n'allairt etre autre chose qu'une immonde tragedie pour la Cote d'Ivoire. Cela etait aussi simple, limpide et Claire comme de l'eau de roche a comprendre. Mais comme en Nezgrosie, c'est l'emotion, le nonsense qui guide les reflexes, et out res souvent ce sont les individus les plus vauriens qui sont decretes "heros", voila pourquopi ce genre de gros clown d/une rarete inimaginable, a pu se voir confier la gestion d'un grand pays comme la Cote d'Ivoire. Alors meme que le gars n'avait JAMAIS travaille meme dans miserable vie de vagabond. Et le pays a fait l'amere experience de ce passage des plus calamiteux, catastrophiques de ce faux type. Une vraie tragedie ce mec. DjeliTche KoumanTigui
Rédigé par: Coul   le: Dimanche 14 Février 2016
Digbeu Abou Toure , c'est la demalachisation qui est en cour hein !!! c'est devenu dans ton cas le pocede...depocede !! nous on vous regardent seulement ooooh...
Rédigé par: Fognon   le: Dimanche 14 Février 2016
@ Abou Toure .C'est plutot toi qui n'a rien compris de LA strategie de Gbagbo. Lis " Mein Kampf" et led oeuvres de Staline tu sauras que c'est ces strategies que Gbagbo a utilisees avec la jeunesse du pays depuis son temps a l'universite.Forestier a bien vu et dit juste. A+
Rédigé par: Forestier de Lahou   le: Dimanche 14 Février 2016
"Gbagbo a laissé la Galaxie patriotique prendre des initiatives qu'il se doit d'assumer aujourd'hui par son laxisme" encore une déformation de l'histoire par "Abou Touré". Gbagbo n'a pas fait preuve de laxisme, bien au contraire, il a suscité et favorisé l'émergence de cette soi-disant "galaxie" (eh oui, Gbagbo aussi avait son "émergence" !!!) et il l'a soigneusement instrumentalisée au service de ses basses ouvres, de manière à faire croire à la Communauté Internationale qu'il bénéficiait du soutien unanime de la population ivoirienne. En d'autres termes, la galaxie patriotique était la "SS" de Gbagbo, c'était tout sauf le fruit d'un quelconque laxisme. L'Histoire a montré et montre de plus en plus que Gbagbo était un grand manipulateur devant l'Eternel, il aurait même enfariné Dieu s'il n'était pas si haut, et il n'a pas plus montré de laxisme vis-à-vis de Blé Goudé et de ses sbires qu'il n'en a montré vis-à-vis des malheureuses victimes des "escadrons", dont certaines comme Kieffer ont été tellement bien "traitées" qu'elles ont disparu sans laisser des traces. Vous avez dit "laxisme" ?
Rédigé par: Akissi Delta   le: Dimanche 14 Février 2016
RAPPEL DES FAITS HISTORIQUES: (suite) Malgré les réticences de Jacques Chirac, Lionel Jospin reconnaît la victoire de Laurent Gbagbo malgré les conditions calamiteuses de cette élection. Certes, Lionel Jospin connaissait l'opposant Gbagbo, en revanche il ignorait tout de l'homme politique au pouvoir qui finira par le lui rendre bien en organisant quelques temps plus tard une campagne anti-française d'une violence inouïe qui aura pour conséquences la mort de ressortissants français, l'exil de milliers d'autres et le bombardement d'un camp militaire français Entre autre. On se souvient tous de l'infâme "A chacun son français" de Blé Goudé; Les manipulations ethniques de Laurent Gbagbo sont par la suite devenues trop évidentes au fil des ans pour le PS français qui finit par le déclarer « infréquentable ». Mais cela n'empêche pas certains ténors socialistes de continuer à soutenir le dictateur en herbe. Jack Lang et Henri Emmanuelli se sont même rendus en Côte d'Ivoire pour faire campagne pour Laurent Gbagbo en 2010. Après la chute du Camarade Laurent Gbagbo et son transfèrement à la Haye, l'on se demande si le "Parrain" Lionel Jospin pourra sauver son "Filleul" des griffes de la CPI à La Haye? Non! Politiquement Lionel Jospin est fini et le cordon ombilical qui le liait à son filleul est bel et bien coupé...
Rédigé par: Abou Touré   le: Dimanche 14 Février 2016
C'est probablement cette dichotomie volontairement entretenue par le pouvoir Gbagbo qui l'a perdu. Voulant à la fois paraître aux yeux des peuples ivoiriens et africains comme un panafricaniste indépendant, ne recevant d'ordre d'aucun pouvoir colonialiste, Gbagbo a laissé la Galaxie patriotique prendre des initiatives qu'il se doit d'assumer aujourd'hui par son laxisme. En politique, le double jeu se paie toujours et souvent très cher. Le Rassemblement Des Rebelles doit également en tirer les leçons. Car, dès que ces occidentaux nos chers amis prévenants en toute chose, sentent que le vent commence à tourner, alors ils tournent vite kazakh. Gbagbo, le professionnel de la politique, ne l'a pas compris. C'est dommage, car l'animal de brousse qu'il était passait son temps à déjouer les pièges tendus contre lui, sans chercher à comprendre comment le monde fonctionnait pour s'y adapter comme Félix Houphouët Boigny l'avait fait, pour réussir à maintenir son pouvoir aussi longtemps. Par contre, dans ce domaine, l'animal de ville l'a surpassé, avec la fin prévisible qui est le sien aujourd'hui.
Rédigé par: Filleule   le: Dimanche 14 Février 2016
Je rigole franchement maintenant quand je les entends dire " l'armée française n'a qu'à quitter entre nous et vous allez voir "...djaaaaa c'est eux memes que l'armée française protégeait, la preuve quand elle a quitté "entre nous " en 2004 là, on a vu ou votre opération dignité s'est arrêtée...toujours en train de distraire le peuple ces gens la.
Rédigé par: Beugré Julien   le: Dimanche 14 Février 2016
Le mensonge nous a gouverné durant au moins 10 ans.
Rédigé par: Brou   le: Dimanche 14 Février 2016
Je ne crois pas. c'est invraisemblable.Avec tout le bruit fait au tour des relations France-Gbagbo!
Rédigé par: Lago Tape   le: Samedi 13 Février 2016
Gbagbo (le démagogue) insultait donc les français pendant la journée et la nuit venue, (en cachette), il allait leur demander pardon et conseil. C'est ainsi donc que les Cies françaises sous Gbagbo telles que Bolloré et Bouygues notamment ont fait en CI de très bonnes affaires avec les privatisations de gré à gré de Gbagbo.... A ce jeu de poker menteur, le "boulanger" de Mamah est celui qui a été roulé dans la farine par les Français et qui se retrouve à la CPI
Rédigé par: Filleule   le: Samedi 13 Février 2016
Il fallait voir ce Mr s'exciter face a cette journaliste pour demontrer en hurlant presque son incompréhension face a leurs "alliés" qui se retournaient contre eux, d'après lui...je n'ai rien compris non plus a cette "piqure de tique" dans le salon de Mr Ouraga, qui a mis fin brutalement a l'entretien...je suis persuadée qu'une séquence a été coupée...tout ca n'est pas très clair...
Rédigé par: Coul   le: Samedi 13 Février 2016
Vous-avez dit Sous-prefet de la france kia kia !! eh koudou , si tu dit l 'averite une seule foi dans ta vie ca fait quoi ? Digbeu Abou Toure , Andre Ouraga ton frere Bete, dit que votre messie gbagbo etait une toupe de la franceafrique qui vous a tous rouler dans la farine kia kia kia Allons seulement...
Rédigé par: Fognon   le: Samedi 13 Février 2016
Et subitement, c'est devenu: " a chacun son Francais." On advance apres tout. A+
Rédigé par: Tycoon   le: Samedi 13 Février 2016
Meme la venue du Mr Gbagbo au pouvoir ne ce serait pas materialiser (apres l'election calamiteuse contre Mr Guei) si la France n'avait donne son aval. Bien a vous!!
Rédigé par: Forestier de Lahou   le: Samedi 13 Février 2016
Rien n'est clair dans cette affaire et personne n'a l'air décidé à traiter l'information de manière objective. On se demande qui est derrière ce film et quels buts il poursuit. Visiblement, la crise de novembre 2004 est un bel outil de propagande et d'enfumage des esprits que tout un chacun est disposé à exploiter pour lui faire dire tout et n'importe quoi. Le seul dont l'attitude n'a souffert d'aucune ambiguïté durant ces événements qui ont durablement gommé el peu de confiance que la Communauté internationale pouvait encore accorder à la Côte d'Ivoire à l'époque, c'est Blé Goudé. C'est là que ses sentiments haineux et racistes et ses appels très clairs au meurtre et à la violence se sont manifestés d'une manière éclatante et vue par la planète entière, ce qui anéantit toutes ses tentatives désespérées de se faire passer pour un réel militant de la paix, de la concorde et du vivre ensemble. Le fait qu'il ait sciemment (et sans doute sur ordre) instrumentalisé des jeunes écervelés sans défense pour les envoyer faire les guignols devant l'armée française et ses blindés, sachant ce qui risquait d'arriver et que c'était une provocation délibérée destinée à pousser les français à la faute, relève d'un mackjavélisme, d'une méchanceté et d'une inconscience qui, déjà à l'époque, étaient passibles de la CPI. Quant à l'armée française, quand elle était en train de "visiter" le jardin de Gbagbo, elle aurait dû en profiter pour finir le travail, ce qui aurait évité 6 ans de souffrances, de recul et de dégradation à notre cher pays et nous aurait indiscutablement fait gagner du temps.
Rédigé par: Koro Kemoko   le: Samedi 13 Février 2016
André Ouraga sera desormais traite de Traitre et vendu, ou achete par Ouattara. Avec Gbagbo et Ble Goude a la Haye, et convaincus que ces deux seraient condamnes, Ouraga et compagnie qui savent ce que la Refondation qu'ils ont si loyalement servi a fait durant la crise, semblent forces de se tourner vers l'avenir. Tous les gens reflechis savaient que la France avait donne son OK pour l'operation Dignite que les prieres des victimes et l'inefficacite des FDS de Gbagbo a rendu INSUPPORTABLE aux yeux du monde. Les refondateurs avaient coupe l'eau et l'electricite dans les 60% du territoire ivoirien en plein mois de Ramadan, pour garantir le succes de cette operation. La France et Gbagbo pouvaient ainsi etre consideres comme engages dans une guerre religieuse et etaient entrain forcement de commettre des crimnes contre l'humanite [les hopitaux de la region bombardee n'etant pas occupes par des soldats des Forces Nouvelles]. Des le bombardement du camp, Chirac a eu une occasion de faire tout retomber sur la tete de Gbagbo. C'est la destruction de la flotte aerienne de Gbagbo qui a fait exploser l'entente Franco-Ivoirienne et a sonne la chute de Gbagbo qui s'est alors braque contre TOUS.
Rédigé par: Merci   le: Samedi 13 Février 2016
La vérité eclatera un jour, Gbagbo et ses patriotes ont fait trop de mal à notre avec des mensonges et leur pseudo nationalisme qui aujourd'hui n'est qu'une trahison honteuse du peuple ivoirien. Honte a vous les soit disant patriotes d'hier qui, certainement sont encore dans un pays imaginaire qu'ils n'ont jamais respecté en terme légalité et respect de ces Institutions. Ce procès de Gbagbo a la Haye vient à temps afin que la vérité éclate enfin et après chacun sera apaisé en vue de reconstruction tranquille de notre cher pays. En bon entendeur salut.