Journée internationale des personnes âgées
Henri Konan Bédié: " Cette célébration va dans le sens de la mission confiée par le Chef de l'Etat"
PDCI.RDA - Publié le: 12-02-2016 - Mise-à-jour le: 12-02-2016 - Auteur: PDCI.RDA
Henri Konan Bédié:
Intervention du Président Henri Konan Bédié au dîner offert en l'honneur des Seniors.
Monsieur l'Inspecteur Général d'Etat,
Monsieur le Ministre de l'Emploi et de la Protection sociale,
Mesdames et Messieurs  les Elus de Daoukro,
Messieurs les Directeurs  des Institutions de Prévoyance sociale, CNPS, CGRAE, CNAM
Messieurs les Responsables des Associations de personnes âgées de Daoukro,
Mesdames et Messieurs les Responsables des Associations de personnes âgées venues d'Abidjan et d'ailleurs,
Chers amis du troisième âge,
Chers collègues, car je suis des vôtres,
Mesdames et Messieurs,

Je vous souhaite la bienvenue à ce diner que j'ai plaisir à vous offrir, à l'occasion de la célébration de la  25ème  Journée internationale des personnes âgées.
Je veux remercier  les organisateurs  de cette rencontre et singulièrement  Monsieur le Ministre de l'Emploi et de la Protection sociale pour cette heureuse initiative. Elle va dans le sens de la mission à lui confiée par le Chef de l'Etat qui l'a chargé tout spécialement de s'occuper des personnes de plus en plus nombreuses qui se retrouvent dans cet âge de la vie que les spécialistes qualifient de vieillesse. 
Cette tranche d'âge occupe au fur et à mesure des progrès technologiques, des progrès en matière de santé, une proportion de plus en plus importante de notre population.
Je veux ici, adresser mes félicitations à vous tous qui  vous consacrez à l'amélioration des conditions d'existence des personnes de cette frange de la population.
Mais, Mesdames et Messieurs,  demain est un autre jour, celui de la célébration officielle de la journée internationale  qui nous permettra de nous pencher plus spécifiquement sur cette question et surtout de célébrer nos compatriotes qui se retrouvent dans cette tranche d'âge.
Qu'il me soit permis, pour l'heure, de souhaiter un bon à tous et de lève mon verre à la santé et au bien-être des personnes âgées et au succès de cette 25ème journée, célébrée à Daoukro.
      
Henri Konan Bédié
Rédigé par: Sen   le: Dimanche 14 Février 2016
Oui @Lago Tapé vous avez raison sur ce que vous conseillez en matière de dépistage et suivi des personnes âgées dont nombreuses ne savent rien d'elles en matière de santé, c'est tout à fait juste. Pour ma part je dirai que le fait est aussi qu'il y a une forme de "tabou" sur les personne âgées, il est commun d'entendre à propos d'elles "laisse la vieille tranquille ou le vieux c'est selon" comme si il ne fallait plus les déranger, les laisser comme elles sont, livrées à elles mêmes et surtout les laisser partir ainsi !!! Vieillesse n'est pas synonyme de mort pourtant mais nous nous comportons comme si forcément c'était le cas pour cette tranche d'âge alors qu'on peut mourir à n'importe quel âge de fait. Alors qu'au contraire une personne âgée à besoin davantage qu'une autre personne d'être bien suivie et entretenue. Les personnes âgées ne doivent pas être considérées comme des "personnes en voie de finition" mais comme des personnes qui ont un potentiel encore et la sagesse qui est la leur devrait nous intéresser au lieu de les laisser sombrer. C'est à nous générations plus jeunes de penser à nos ainés et de les aider, ainsi je suis toujours étonné de remarquer le nombre d'associations ou ONG qui s'occupent des enfants ce qui est bien, mais pratiquement RIEN pour les séniors, alors qu'ils et elles ont besoin d'un soutien en tout, pas qu'en santé mais en tout surtout quand administrativement, sur le plan de la sécurité et au niveau assurance elles sont sans protection, il faut donc urgemment que nos médias en parle de ce vrai problème de la vieillesse et du vieillissement donc de la population y compris en Afrique qui a la plus mauvaise espérance de vie, mais qui pourtant comme partout aussi progresse car nos vieux à nous vivent un plus longtemps qu'il y a 10 ans en arrière et chemin faisant les choses vont encore évoluer et leur longévité va augmenter aussi sur notre continent. Nos dirigeants doivent prendre ce problème au sérieux car il est crucial et urgent !
Rédigé par: Lago Tape   le: Samedi 13 Février 2016
Il faut sensibiliser les personnes âgées pour qu'elles fassent des bilans de santé régulièrement pour se faire dépister du cancer du sein de la prostate, du diabète et de l'hypertension artérielle... Souvent nos vieilles et nos vieux ne le font pas et quand ils tombent malades c'est trop tard...Dans la plupart de nos pays africains, les personnes âgées n'ont pas un accès suffisant aux services de santé, et la formation en médecine gériatrique est insuffisante par rapport à la demande pour ce type de soins. En outre, il existe un besoin croissant de services de soins de longue durée dans le monde entier. Ceux-ci ont traditionnellement été fournis de manière informelle par les proches, et sont aujourd'hui de plus en plus assumés par des professionnels de santé.