Roch Marc Christian Kaboré: Les travaux d'Hercule peuvent commencer
le pays - Publié le: 29-12-2015 - Mise-à-jour le: 29-12-2015 - Auteur: Boundi OUOBA
Roch Marc Christian Kaboré: Les travaux d'Hercule peuvent commencer
Le Burkina Faso, pays des Hommes intègres, a désormais un nouveau président. Il s'appelle Roch Marc Christian Kaboré. En effet, élu le 29 novembre dernier avec un peu plus de 53% des suffrages exprimés, Roch Marc Christian Kaboré a été installé dans ses fonctions de chef de l'Etat. C'était hier, 29 décembre 2015, au cours d'une cérémonie solennelle face à un parterre de chefs d'Etat africains. Ainsi donc, après 13 mois de transition, Michel Kafando et son équipe s'en vont, laissant la place au président le plus démocratiquement élu de l'histoire du Burkina. Et sitôt investi, le président Roch Marc Christian Kaboré semble mesurer déjà l'ampleur de la tâche qui l'attend. Car, conscient que les chantiers sont nombreux et les attentes énormes, le nouveau président en a appelé à la compréhension et à la cohésion de tous. C'est pourquoi il préconise la mise en place rapide d'un dialogue social fécond. Conscient aussi que rien de durable ne peut se construire dans la haine, Roch Marc Christian Kaboré entend mettre les bouchées doubles pour réconcilier le peuple burkinabè plus que jamais divisé depuis l'insurrection populaire qui a emporté le régime de Blaise Compaoré. Et ce n'est pas tout. Convaincu qu'il ne peut y avoir de démocratie dans l'impunité,  le nouveau capitaine du navire Burkina promet que justice sera rendue à tous ceux qui, à un moment donné de l'histoire de notre pays, ont été injustement brimés. L'enfant de Tuiré n'a pas non plus  manqué de relever l'un des défis majeurs qui consistera à restaurer l'autorité de l'Etat dans un pays où l'esprit insurgé tente de se substituer à tout. Des mesures, promet Roch Marc Christian Kaboré, seront prises pour mettre un terme à cette forme de pagaille qui, faut-il le reconnaître, traduit quelque part la soif de justice d'un peuple longtemps abusé et désabusé. De ce point de vue, on a envie de dire que Roch Marc Christian Kaboré est un nouveau président pour une transition bis qui aura la lourde tâche de reconstruire un pays déshérité sur le plan des valeurs morales et éthiques.
 
Roch doit se persuader qu'il n'aura pas à inaugurer les chrysanthèmes
 
Dès lors, il aura le sommeil trouble. Jamais, il ne dormira des deux yeux. L'un sera toujours fermé et l'autre ouvert. Surtout qu'à ces immenses défis s'ajoute la menace terroriste qui ne connaît pas de frontières. C'est donc à juste titre que le nouveau locataire de Kosyam, prenant toute la mesure du péril, s'est dit disposé à travailler avec tous les pays voisins et ce, sans exception aucune. C'est de bonne guerre. Car, face aux fous d'Allah, aucun sacrifice n'est de trop, si tant est que l'on veuille parer à toute éventualité. Cela dit, le nouveau chef de l'Etat a laissé bien des Burkinabè sur leur soif. En effet, ils étaient nombreux qui croyaient que l'occasion faisant le larron, Roch Marc Christian Kaboré évoquerait, dans son discours, le problème du président déchu Blaise Compaoré, désormais sous le coup d'un mandat d'arrêt international, surtout qu'était présent le  président ivoirien, Alassane Ouattara. Peut-être, sait-on jamais, les deux chefs d'Etat ont voulu aborder ce sujet à huis clos, en même temps que l'affaire des écoutes téléphoniques qui a fait couler beaucoup d'encre et de salive. Mais ces deux affaires étant pendantes devant la Justice, on comprend l'impasse qui a été faite sur ces questions. En tout cas, liés par l'histoire, la géographie et le destin, le Burkina Faso et la Côte d'Ivoire, aujourd'hui plus que jamais, ont tout intérêt à fumer le calumet de la paix. C'est pourquoi il faudra tout faire pour que survive à toute épreuve l'esprit de fraternité qui a toujours prévalu entre les deux pays. On espère donc qu'au-delà de toutes considérations, Alassane Ouattara et Roch Marc Christian Kaboré se donneront la main dans l'intérêt des peuples burkinabè et ivoirien.
Au total, c'est un homme conscient de ses responsabilités et mesurant toute l'ampleur et la profondeur de la tâche qui va aborder ce nouveau virage de l'histoire du Burkina Faso. Avec la conviction intime qu'il a derrière lui et avec lui un peuple qui crie sa soif de changement. Et la demande sociale est si forte que Roch doit se persuader qu'il n'aura pas à inaugurer les chrysanthèmes. L'esprit de l'insurrection doit l'habiter en permanence et le slogan populaire burkinabè "plus rien ne sera comme avant" doit résonner constamment dans sa conscience et lui servir de ferment pour son activité politique.
 
 
Boundi OUOBA
Rédigé par: Forestier de Lahou   le: Vendredi 1 Janvier 2016
"Abou Touré" En réalité, tu n'as jamais pris au sérieux tout ce qu'on se dit ici, sauf ce que tu y dis toi-même. C'est bien là le problème. Pour toi les autres n'existent pas, il n'y a que ta propre haine des "rebelles" qui t'intéresse.
Rédigé par: Abou Touré   le: Jeudi 31 Décembre 2015
En réalité, je n'ai jamais pris au sérieux tout ce qu'on se dit ici. Sauf quand je parle des choses sérieuses, comme l'impunité des rebelles et tout ce qui concerne FHB. C'est pourquoi, les injures enflammées me sont indifférentes. Car c'est le seul lieu où chacun peut se défouler sans risque majeur. Alors laissez vous aller, sans rancoeur. Je vous présenterai mes voeux l'année prochaine. j'ai dû anticiper pour ma POULE.
Rédigé par: Bismark   le: Jeudi 31 Décembre 2015
Je l'ai dis que c'est à mon corps défendant que j'ai pris la résolution de ne plus te lire pour que je conserve mon objectif qui est d'échanger avec ceux qui ne voient pas en moi le diable que tu veux que je sois pour mes positions. En tout cas je te souhaite bon vent et que Dieu t'aide dans tout ce que tu feras pour rendre heureux ne serait*ce qu'une personne sur cette terre et en particulier en Côte d'Ivoire. J'ai lu que tu ne me pardonnera jamais, j'en prend acte et je ne suis pas la pour demander ton pardon, car en réalité tu as été la première à m'insulter et tu as été la dernière à arrêter. Moi je n'ai pas eu le courage de montrer ce que tu as dis de moi à ma famille, je ne voulais pas la mêler à ce que je fais ici sur leBANCO. Je suis suffisamment responsable pour gerer ce genre de situation. En tous cas je ne peux pas dire que j'ai été heureux de t'avoir rencontrer, car j'en ai garder un mauvais souvenir, me poussant dans mon dernier retranchement. Mais dans la vie ce n'est pas toutes les rencontres qui sont gaies. Mais si cela te prenais de rester, je veux que tu retienne que JE NE TE DETESTE PAS, LOIN DE MOI UNE TELLE PENSEE. Pour ma part, je veux croire que nos échanges, je veux dire à part ces derniers instants ont été souvent enrichissants, mais malheureusement, c'est les derniers mots qu'on retient. TOUT MON SOUHAIT EST QUE TU REVIENNE SUR TA DECISION. EN CE QUI ME CONCERNE, SACHE QUE TU NE ME VERRA PLUS SUR TON CHEMIN. J'AI VU QU'AU DELA DES APPARENCE NOUS SOMMES VRAIMENT OPPOSES POUR NOUS ENTENDRE. QUE DIEU NOUS GARDE.
Rédigé par: Abou Touré   le: Jeudi 31 Décembre 2015
@Akobla je sais que tu m'as lu. Une fois de plus tu m'as dit tchruruuuuuuu! Long comme ça. Tu me manque déjà. Si tu pouvais encore me lancer tes flèches empoisonnées qui piquent. Mais c'est ce que j'appréciais le plus chez toi. Je me contenterai de relire tes derniers posts enflammés. Si je suis véritablement sérieux, ce sont ces derniers posts que je t'envoies depuis hier. Mes salutations à toi ma TIGRESSE bien-aimée.
Rédigé par: Fognon   le: Jeudi 31 Décembre 2015
@ MA TRES CHERE SOEUR AKOBLA Dans mon coeur, rien que mes voeux les plus sinceres, les plus purs, les plus clairs et les plus limpides pour toi et tous ceux qui sont autour de toi, dans ta pensee et meme dans ton ombre et dans ta silhouette. Je te prie de bien vouloir partager et passer a la ronde ces voeux a tous les forumistes sans distinction, convergence et divergence inclues.A+
Rédigé par: ka   le: Jeudi 31 Décembre 2015
@ AKOBLA, Tu vas nous manquer a tous : J'attends que tu vas au Burkina, montré ton talant a la jeunesse Burkinabé épris de l'artisanat. Joyeuse Année a toi et ta famille.
Rédigé par: Forestier de Lahou   le: Jeudi 31 Décembre 2015
Akobla, ma chère sour, maman, tantie, amie et autres qualificatifs qui me manquent fait sa tournée d'adieux... Cela m'attriste mais j'espère que c'est comme les grandes stars qui passent plus de la moitié de leur carrière en tournées d'adieux et que dès le premier jour ne l'année prochaine nous aurons à nouveau le plaisir de la lire et de débattre avec elle.
Rédigé par: Abou Touré   le: Jeudi 31 Décembre 2015
@Akobla, ma TIGRESSE bien aimée, Je te prie de recevoir mes Voeux les plus sincères d'une excellente année de santé, de longévité et surtout la réalisation de tes ambitions les plus secrètes. Sois une femme heureuse. Avec cette fougue, j'imagine que tu l'ai déjà. Fais donc profiter de cela à ton entourage qui a une chance formidable de t'avoir à ses cotés. Mais ne m'oublies jamais. Saches que sur la toile, tu as eu un amoureux qui comme un maso, n'avait que son imbécillité pour te séduire, tout en sachant que cela est impossible. Je te prie de transmettre les mêmes voeux à ton Papa, peut-être aussi le mien, selon son âge, ainsi qu'à tous les membres de ta famille. Bonne fête. Je t'aurais dédié un joli poème, si j'en avais le temps. Portes toi bien et amuses toi bien également! De temps à temps, viens nous faire un petit cou cou. Merci de me lire. A bientôt! Ton plus grand admirateur de la toile. Eh, vous les kpakpato là, je ne vous ai pas sonné hein! C'est un courrier confidentiel. AT
Rédigé par: Abou Touré   le: Jeudi 31 Décembre 2015
@Akobla, je regrette que ce soit vraiment nos derniers mots pour cette fin d'année et te voir effectivement partir de ce forum. Mais sache que malgré cette apparence que je t'ai donnée, au fond de moi, j'ai un profonde affection pour toi. Pour ta hargne, ta pugnacité, tes uppercuts qui ne laissent personne indifférente. Lebanco sera bien triste sans toi. Je pense qu'il est fort probable que je fasse comme toi l'année prochaine. Tu sais on se défoule bien entre nous, ce qui dans la vie réelle est impossible. Je retiens que tu es une femme formidable. Par moment, je m'imagine te connaître et même te voir à travers une image qui me revient régulièrement. Mais je n'oserais pas te décrire comment je te vois. Même saches qu'à la place de tous ces mots blessants et même grossiers, c'est un admirateur qui emprunte un autre chemin pour te faire une cour impossible et perdue d'avance. Cependant, je me réjouis d'avoir pu focaliser ton attention sur moi. Comment aurais-je réussit à le faire autrement en me fondant dans la masse de tes laudateurs? En psycho, cela existe certainement. Puisque nous n'aurions plus l'occasion de nous chamailler, je te remercie pour les derniers coups de griffes de ma tigresse et non de ma poule. Si tu ne me réponds pas je te comprendrai. Mais c'est aussi cela la Côte d'Ivoire, une haine apparente côtoie un vrai amour dissimulé. C'est cette ambivalence controversée qui caractérise les ivoiriens et qui constitue la résilience face aux crises les plus ardues. Se faisant, nous parvenons à supporter plus facilement l'impact négatif de ces crises, en puisant dans nos cultures interethniques de fausses palabres, entre les Agnis et les Baoulés par exemple. En fait ma soeur Akobla, ce fut en réalité cela. Mais nos passions respectives ont propulsé encore plus loin cela. Toi hors de la toile que me reste t-il des Fognon comme le vent insaisissable? Des Djélitchès plus con que son Gros nez? Des Bonobo de Lahou occupé à ça? Vraiment je suis malheureux sans toi
Rédigé par: Akobla   le: Mercredi 30 Décembre 2015
A l'équipe de LEBANCO.NET je dis MERCI avec ferveur pour m'avoir permis de m'exprimer avec ma sensibilité bien particulière et aux antipodes de nombreuses convenances sociales préétablies... Vous m'avez fait beaucoup de cadeaux en ne censurant pas nombreux de mes posts parfois à la limite de la charte en vigueur que vous avez établi et je vous en suis reconnaissante. En quelque sorte vous m'avez affermie par la possibilité d'expression qui m'a été donnée de faire valoir mes idées, ma façon même de dire les choses sans faux fuyants et sans détours surtout, directe comme je suis et sans contrainte ni chaine. J'ai dérangé souvent et je suis HEUREUSE de cela. Je souhaite à toute l'équipe une bonne et heureuse Année 2016 pour vous et vos familles avec la santé et la bonne continuation sur votre forum exceptionnel tant par la qualité de vos articles proposés que par sa fréquentation. Il est bon de savoir se renouveler alors je pense qu'il est temps pour moi de passer à autre chose. Bien à vous LEBANCO.NET et AU REVOIR. Akobla
Rédigé par: Akobla   le: Mercredi 30 Décembre 2015
@Fatydd ma puce je ne peux pas t'oublier au passage et je te dis que je penserai souvent à toi ... Portes toi toujours bien. Voilà. Akobla
Rédigé par: Akobla   le: Mercredi 30 Décembre 2015
@Fognon mon très cher frère bien aimé, je veux que tu saches que je me suis toujours sentie comme ta vraie soeur ici à travers toutes les marques de bonté que tu as toujours eu envers moi et ce sans jamais me juger ni m'insulter et encore moins m'invectiver. Tu ne m'as jamais traité d'idiote ni de quoique ce soit d'humiliant, tu n'as jamais eu de propos sexiste à mon endroit ni de manque de respect de quelque nature que ce fût. Bien au contraire tu m'as toujours protégée et prise sous ton aile en quelque sorte, du moins c'est comme cela que je l'ai ressentie et moi qui me fiche pas mal du quand dira t'on j'ai au travers de ma relation purement fraternelle avec toi eu vraiment l'impression que tu étais MON FRÈRE et de sang qui m'aimait bien sincèrement et cela m'a beaucoup aidé à relativiser tant de méchancetés qui m'ont été faite, mais aussi permis de me défendre. MERCI pour tout et JE TE SOUHAITE DU FOND DU COEUR UNE BONNE ET HEUREUSE ANNÉES 2016. Tu ne me retrouveras plus à compter de maintenant sur ce forum je tire ma révérence mais saches bien que c'était prévu déjà depuis fort longtemps, un peu avant les élections et j'ai ensuite un peu trainé des pieds mais je savais que le 31 décembre serais plus là, je pars avec un jour d'avance donc ne sachant pas si demain j'aurai pu te poster ce petit message d'affection fraternelle. Je ne veux pas que tu t'inquiètes pour ou de moi car je VAIS BIEN et n'ai jamais été aussi certaine de moi et j'ai beaucoup de choses à faire aussi qui me plaisent dans ma vie qui existe en dehors de lebanco.net avec des personnes autour de moi qui m'aiment réellement pour ce que je suis et non pour ce qu'elles voudraient que je sois... Et en plus j'aurai désormais du temps pour m'y consacrer aussi mieux et plus même si j'ai toujours été active dans mon domaine. Portes toi toujours bien mon frère et comme tu me fais des fois un gros MOUAHHH prend celui ci et GARDE LE DANS TON COEUR ET NE M'OUBLIES JAMAIS STP...! Akobla ta soeur.
Rédigé par: Akobla   le: Mercredi 30 Décembre 2015
@Bismark j'ai pu lire le long post que tu m'as laissé sur le sujet de l'article fait par Venance Konan à propos de l'état de délabrement de du Palais de cocody abandonné par les houphouétistes , je te remercie de l'avoir écrit même si j'estime trop tardive ton explication... Mais je t'ai laissé aussi ma vision sur tout ça et je voudrai bien que tu la lises au travers de mes commentaires (un peu nombreux mais ça ira je pense car ensuite tu n'auras plus jamais à me lire) donc je t'informe ici afin que tu saches que tu as un long message de moi. Je ne t'y insulte pas puisque toi aussi pour la première fois de ta vie tu ne m'auras pas insultée mais je t'y dis ma vérité à moi aussi sans complaisance mais avec beaucoup de sincérité. Pour ce qui est ici de ma réponse à Abou Touré où tu te verras impliqué et pas forcément comme tu préfèrerais que je m'exprime c'est uniquement parce qu'il t'implique à chaque fois sinon moi j'ai fini avec toi comme avec d'autres ici et lui en particuliers. Vos pensées à tous je m'en fiche éperdument car chacun dans sa vie à sa conscience pour lui même et seuls mes parents, mes proches et familiers peuvent me juger car eux me connaissent réellement pour le reste je m'en FOU. Akobla
Rédigé par: Akobla   le: Mercredi 30 Décembre 2015
ci joint le post de @Abou Touré à ma persone et ensuite il a recommencé à m'égratiner. A quoi cela sert il à un type qui se dit un homme de demander PARDON et recommencer aussitôt ? Tu n'es vraiment RIEN TOI. Alors fiche moi la paix je n'en ai que faire de tes mensonges. Akobla Rédigé par: Abou Touré le: Mardi 29 Décembre 2015 @Akobla, ma soeur, j'ai trouvé ton dernier post tellement pathétique, et d'un ton tel que j'éprouve sincèrement des remords à t'avoir dit autant de méchancetés. Mais, c'est ta faute, tu as trop agressé notre bien-aimé papa Houphouët que nous regrettons tous d'autant plus que tous ses successeurs se sont montrés d'une minabilité sans pareil. Je t'avais pourtant prévenue que la bête colérique en moi fut domptée mais pas inactive. Tu aurais pu me reprendre comme tu viens de le faire aussi. Mais, ta bête en toi voulait à tout prix se montrer plus féroce. Dieu merci, la sagesse de lebanco m'a permis de n'avoir pu te dire des choses horribles. Je t'en prie petite soeur ne quittes pas lebanco, car je n'y trouverais plus véritablement d'intérêt à y demeurer. Je sais tu vas encore me dire pas mal de choses. Et même faire ta petite maligne sur moi, je te l'accorde. A vrai dire toi et moi sommes devenus un couple de "je t'aime moi non plus!" Fâches-toi, fais-moi la gueule et donnes-moi un dernier coup de griffes et d'injures, et puis calmes-toi. Mais surtout ne quitte pas la toile. Reste MA POULE bien-aimée! AT
Rédigé par: Akobla   le: Mercredi 30 Décembre 2015
2/Préfère donner ton avis sur les sujets que tu comprends au lieu des jugements de valeurs que tu as sur moi cela te fera moins perdre d'énergie, car pour quelqu'une comme moi qui suis moins que rien selon vous ici je pense que tu perds beaucoup de temps à t'occuper de moi. Ni toi ni Bismark ne pourrez jamais me changer et cela quoique vous fassiez ou disiez de ma personne à travers vos claviers et comme vous ne pouvez pas aussi traverser pour ME BATTRE ce que vous n'auriez pas hésité à faire alors FERME TA GROSSE GUEULE DE SALE CON. A partir de ce jour tu me fiches la PAIX ! Pour qui vous prenez vous bande de malpropres que vous êtes. MERDE. Viens m'insulter cela ne me fait rien et j'ai encore à t'offrir sur plateau en diamant même. IMPUISSANT que tu es et tu viens ici te masturber sur mon speudo ! SALE TYPE. Akobla
Rédigé par: Akobla   le: Mercredi 30 Décembre 2015
@Abou Touré je n'ai que faire de tous tes messages de dit repentance ou autres excuses, cela me laisse totalement froide. Pour ce qui est de me corriger Bismark et toi saches bien que je ne suis ni votre femme, ni votre fille, ou soeur et comme je ne peux pas être votre mère cela est clair ainsi. Si tu penses parce que Bismark m'a traitée de PUTAIN ici que cela m'a affectée tu te trompes, les hommes mal éduqués et en mal de puissance sont toujours à injurier la femme en dessous de la ceinture et c'est cela qu'il est et que toi aussi tu es. Je m'en fou encore une fois de vos pensées me concernant et de toutes celles que tous les mecs ou la terre entière même penserait de moi de la PIRE DES MANIÈRES. Si toi tu cherches l'approbation de Bismark par tous les moyens c'est ton problème mais nous ne partageons pas la même envie du tout. Il m'ignore et je l'ignore comme ça les vaches sont bien gardées. Moi aussi je l'ai corrigé alors au point qu'il ne perd plus son temps à m'apostropher. Je ne suis pas comme toi à penser n'importe quoi je pense simplement que les choses sont devenues claires pour l'un comme pour l'autre. J'ai pu voir ton fameux message MENSONGER dans lequel tu me demandes de ne pas quitter le forum et toute la morgue que tu y mets faisant croire à ta repentance, mais tu as récidivé encore ensuite sur le sujet d'article de VK me prenant une fois de plus à partie sans raison. Va y voir et tu verras ce que j'ai répondu même si le sujet n'est plus à disposition. Je ne suis pas comme toi qui change de veste tous les jours et qui tantôt est mielleux et ensuite devient chien. Oui j'assume de te le dire ainsi ne t'en déplaise et peut m'importe ton prochain courroux je m'en fou royalement. Tu as moqué Ouattara qui est allé voir le Moghoo Naba et @Ka t'a expliqué le bien fondé de son geste et toute honte bue tu viens te faire passer comme un agneau car tu vois que tu as été IDIOT une fois de plus par ta réaction empressé au seul motif de ta haine. Akobla
Rédigé par: Fognon   le: Mercredi 30 Décembre 2015
@ KA ! Mon Frere, tu dis trop a Abou Toure qui se fait connaisseur emerite pour avoir cotoye Houphouet et Ouezzin Coulibaly. Donne lui une carte du Burkina et damande lui de localiser Bobo et Pouy et tu sauras ou le classifier plus. Quelqu'un qui a cotoye Houphouet et Ouezzin est d'une sagesse qui sort de ce qu'il dit. Abou Toure n'a pas cette sagesse. C'est simple; il se fait decouvrir chaque fois qu'il s'asseoit au clavier. Il peut s'associer avec Houphouet et qui d'autre il choisit mais la verite est la verite. Je suis tres satisfait que tu lui affirmes qu'il ne connait pas Houphouet et, sans fremir ni mentir, il ne le connait pas et ne le connaitra jamais. A+
Rédigé par: Abou Touré   le: Mercredi 30 Décembre 2015
@Akobla, ma soeur,je vais te confier un secret dans le changement et la réussite qui sont intervenus dans la vie de ce peuple autrefois "moqué" comme tu le dis. Je sais que, les affaires de religion et d'église ne font pas partie de tes centres d'intérêt, mais je vais te donner un exemple enseigné dans les églises pour obtenir le succès. Ainsi, à l'église on dit que certains noms ne portent pas la chance dans la vie. Donc pour avoir du succès et réussir, il faut changer de nom. C'est ainsi que Dieu avant de bénir Abraham qui s'appelait Abram lui avait ordonné de porter le nom d'Abraham. Il connu alors la réussite, vécu plus de 150 ans, eu ses premiers enfants à plus de 90 ans, tout comme sa femme Sarah qui s'appelait Saraï. Sankara et ses compagnons qui étaient chrétiens, inspirés sans doute par ce message ont changé le nom "moqué" Haute Volta en Burkina Faso, Pays des hommes intègres, même si le Vieux n'arrivait pas à bien prononcer Fasso et qu'il le prononçait Fazo. Juste un peu de digression. Pourtant ce pays et son peuple étaient chargés de bien de qualificatifs peu reluisants. Mon frère ka, le disant, je ne me moque pas de ce brave peuple. Ce changement de nom a apporté beaucoup à ce pays, malgré le règne décrié de Blaise. Le Burkina a fier allure. Peut-être faudrait-il que la Côte d'Ivoire change de nom, pour éviter qu'on nous appelle ivoirien ou y voit rien, correspondant à un peuple aveugle. Vous savez tout ce qu'un aveugle vit dans sa vie. Toutes nos turpitudes sont le résultat de ce nom que nous portons. Des rebelles massacrent atrocement les populations pour leurs propres gloires et fortunes, et on trouve des gens et des populations pour les magnifier, mêmes des hommes de Dieu pour les encourager au moment où ils doivent répondre de leurs actes. Vivement que ce nom soit changé comme le fut jadis la Côte des Mauvaises gens.
Rédigé par: Abou Touré   le: Mercredi 30 Décembre 2015
@Akobla, ma soeur, en réalité j'avais une appréhension et une inquiétude que tu ne vois pas mon message de repentance. C'est donc un peu express cette dernière provocation, pour voir ta réaction qui me confirmerait si tu as reçu mon message ou non. Je vois que tu fais l'effort de rester courtoise dans tes répliques, même pour dire la vérité. Je pense que ce que Bismarck a fait est très bon. ensemble, nous pouvons devenir de bons éducateurs et éveilleurs de conscience de la population et de nos dirigeants. Faisons attention à nos affirmations sans fondement, car il y a des extrémistes comme Affinados qui attendent ces occasions pour se radicaliser. La Côte d'Ivoire n'a pas besoin de cela. Si nous passons moins de temps à nous insulter, le pays y gagnerait en contribution. Généralement les gens lisent les articles des auteurs. Mais ce qui les intéresse le plus, ce sont les commentaires des internautes. Chaque site a ces adeptes. Ma persistance contre certaines cibles, c'est pour les amener à comprendre le côté hideux de leurs actes qu'ils appellent salvateurs. Donc pour l'année prochaine, je vais vous donner quelques approches plus constructives. Mais quelque fois, il faudra un peu de piquant pour sortir de la monotonie, sans pour autant s'insulter. En attendant de formuler mes voeux, reçois mes fraternelles salutations. Je t'autorise à m'envoyer de temps à temps quelques piques sans d'injures. Gros Bisous! OK! AT
Rédigé par: Abou Touré   le: Mercredi 30 Décembre 2015
@mon Frère ka, tu as pleinement raison. Je ne discute pas ce point avec toi qui en sais beaucoup. Tout simplement, tu connais mon aversion pour ces rebelles qui ont foutu la merde dans notre pays commun la Côte d'Ivoire. C'est pour cela qu'avec ironie, je me moque des tourments des rebelles et de leurs complices. Cependant, je pense que les chefs et rois doivent également écouter la voix du peuple. C'est aussi la voix des innocents morts et tués par ces criminels. Le respect dû aux chefs se mesure aussi par la réciprocité des rapports et considérations entre le roi et son peuple, et surtout de l'écoute du Roi à la volonté de son peuple. Quand Houphouët voulait accorder la double nationalité à nos frères Voltaïques bien intégrés ici, lorsque le Peuple s'y est opposé, FHB a reculé. L'écoute du peuple est très importante pour garder toujours son influence sur lui. Je crains fort bien que si le Roi force la main à Roch et remet en cause le processus judiciaire, que le Faso se glisse lentement mais sûrement vers des périodes incertaines à moyen ou long terme. J'avoue que je peux me tromper et je souhaite me tromper. Donc je ne discute pas ce point de vue à la fois culturel et historique. Merci de m'avoir informé. Vois-tu un homme aussi sage et imprégné de la culture africaine comme Houphouët ne peut faire ce que l'on met sur son dos. C'est un sage. Ses discours et son comportement l'ont toujours démontré. Nul n'est parfait. Seul Jésus l'est. Donc FHB a dû commettre des erreurs dans sa gouvernance et chaque fois qu'il s'en est rendu compte, il a corrigé ses erreurs au vu et au su de tout le monde, comme les faux complots de 1963. Il était un fervent croyant pour porter de tels crimes, sans se repentir. Sa proximité avec Blaise et Eyadema et tous les Présidents putschistes, ne veut pas dire qu'il les approuvait. Mais la réelle politique et la sagesse l'amenait à les accepter sans trop s'immiscer de leurs affaires. Il n'intervenait que lors des conflits pour y mettre fin.
Rédigé par: Akobla   le: Mercredi 30 Décembre 2015
Belle investiture dans la sobriété et l'efficacité, exemple supplémentaire à suivre... Ah le Burkina Faso a fier Allure, lui si moqué avant.... Bonne chance au pays des hommes intègres. Akobla
Rédigé par: ka   le: Mercredi 30 Décembre 2015
Mon frère Abou Touré, tu es étranger a la vraie démocratie en Afrique qui passe par une référence qui sont ceux de nos continuités de coutume ancestrale. Tu n'as pas connu Houphouët : Tous les voyages d'Houphouët au Burkina comme en guinée, même au Maroc ou je l'ai vu serrer la main d'un dignitaire Berbère, passe avant tout par les chefs coutumiers. J'ai vu Houphouët, au lieu d'aller dormir dans une belle résidence de Maurice Yaméogo à Koudougou, a préféré dormir au palais du chef des mossis de cette ville, ils ont discuté des histoires de chef et aussi de la politique des deux pays. Pour un bon dialogue au Burkina, et aboutir diplomatiquement a des bons résultats, ADO sait que la voie du MOOGHO NAABA et les sages sont sacrés. Ce que Blaise Compaoré l'introverti n'a pas compris et on le prenait pour un menteur, car il ne respectait pas ses paroles données aux sages, contrôlé par le MOOGHO NAABA. Houphouët savait s'y prendre avec les pays voisins, en valorisant les chefs coutumiers, et après ses paires. Si tu viens au Burkina, je t'emmènerais à Koudougou dans l'ancien palais du Roi mossi en ruine, et les conseillers du roi te montreront la chambre ou a dormi notre honorable Houphouët. Roch doit du respect au MOOGHO NAABA, ou son père Bila, et tous les anciens vénèrent selon nos continuités de coutume. Sans ça, nous n'avons plus de repère en tant que des vraies souches des Burkinabé. Les dioula, Bissa, Gourounsi, et autres font la même chose.
Rédigé par: Beugré Julien   le: Mercredi 30 Décembre 2015
Espoir d'un peuple, d'un voisin, d'un continent.