Le Chef de l'Etat a eu un entretien avec le Président de la Transition du Burkina Faso
Présidence - Publié le: 01-02-2015 - Mise-à-jour le: 01-02-2015 - Auteur: Présidence
Le Chef de l'Etat a eu un entretien avec le Président de la Transition du Burkina Faso
Avant de quitter Addis-Abeba (Ethiopie), au terme du 24ème Sommet ordinaire de l'Union Africaine (UA), le Président de la République, S.E.M. Alassane OUATTARA, a échangé, ce samedi 31 janvier 2015, avec le Président de la Transition du Burkina Faso, S.E.M. Michel KAFANDO. Dans la déclaration faite au terme de l'entretien, le Chef de l'Etat a indiqué qu'en raison des liens ''très particuliers, fraternels et séculaires'' qui existent entre la Côte d'Ivoire et le Burkina Faso, il était ''tout à fait normal'' que les deux Présidents échangent sur la situation de leurs pays respectifs. Ainsi, selon le Président Alassane OUATTARA, le Chef de l'Etat par intérim du Faso a fait un point de ''l'évolution de la transition'' dans son pays et dit son ''espoir d'organiser des élections démocratiques et transparentes'' le 11 octobre 2015. Il a ajouté avoir également informé son homologue de l'organisation de l'élection présidentielle en Côte d'Ivoire à cette même période (Octobre 2015) et de sa ''décision d'être candidat''. Dans ce cadre, le Président de la République a souligné qu'ils poursuivront ces contacts de manière à renforcer les liens ''fraternels et de coopération'' entre le Burkina Faso et la Côte d'Ivoire. Pour terminer, le Chef de l'Etat a précisé que la Côte d'Ivoire apportera, dans le cadre de la réussite de la Transition, ''l'appui nécessaire'' qui lui sera demandé aussi bien par la Communauté internationale que par le Burkina Faso. Quant au Président Michel KAFANDO, il a souligné les relations "intimes" entre les deux pays et a confirmé avoir fait au Chef de l'Etat ivoirien, le ''bilan'' partiel de la Transition. Il a, par ailleurs, sollicité à nouveau le ''soutien'' de la Côte d'Ivoire, notamment dans la ''préparation des élections'' au Burkina Faso. Pour terminer, le Président KAFANDO a indiqué qu'il aura d'autres entretiens avec son homologue ivoirien dans le cadre du Traité d'Amitié et de Coopération (TAC) Ivoiro- Burkinabè. Mais avant, il ne manquera aucune occasion pour échanger avec le Chef de l'Etat ivoirien. Ceci dans l'intérêt des deux pays qui se ''comprennent'' et ''s'estiment''. 
Rédigé par: ka   le: Lundi 2 Février 2015
Voilà la parole du vrais ADO, le démocrate et économiste sauveur de la Cote d'Ivoire en ruine. Le peuple Burkinabé muri par l'injustice, l'impunité, la corruption a ciel ouvert, instauré par le complexe Blaise Compaoré, attendait de vous, ce soutien qui viendra d'un homme de parole ou une femme de parole qui est le couple ADO. A mon humble avis, je crois que 99% du peuple Burkinabé voit l'effort du couple ADO de faire ce qui est mieux pour le peuple Ivoirien, et espère en Octobre prochain avoir ce couple descendu du ciel comme vous pour prendre le volant du destin du pays des hommes intègre. Le peuple Burkinabé assiste aux actions de la première dame Ivoirienne qui vont pour les enfants et les laissés pour compte du peuple Ivoirien, et espère en avoir une en Octobre prochain. Essayez, son excellence Mr. le président A. Ouattara, de convaincre la diaspora Burkinabé dans votre pays de patienter pour un vote du Burkina a l'étranger, car 12 mois de transition sur une dynamite est très court pour préparer une élection transparente surtout faire voter nos compatriotes a l'étranger. Donnez un rendez-vous a notre diaspora dans votre beau pays pour le vote de 2020 avec un gouvernement qui aura un temps pour le préparer.
Rédigé par: ka   le: Dimanche 1 Février 2015
Voilà la parole du vrais ADO, le démocrate et économiste sauveur de la Cote d'Ivoire en ruine. Le peuple Burkinabé muri par l'injustice, l'impunité, la corruption a ciel ouvert, instauré par le complexe Blaise Compaoré, attendait de vous, ce soutien qui viendra d'un homme de parole ou une femme de parole qui est le couple ADO. A mon humble avis, je crois que 99% du peuple Burkinabé voit l'effort du couple ADO de faire ce qui est mieux pour le peuple Ivoirien, et espère en Octobre prochain avoir ce couple descendu du ciel comme vous pour prendre le volant du destin du pays des hommes intègre. Le peuple Burkinabé assiste aux actions de la première dame Ivoirienne qui vont pour les enfants et les laissés pour compte du peuple Ivoirien, et espère en avoir une en Octobre prochain. Essayez, son excellence Mr. le président A. Ouattara, de convaincre la diaspora Burkinabé dans votre pays de patienter pour un vote du Burkina a l'étranger, car 12 mois de transition sur une dynamite est très court pour préparer une élection transparente surtout faire voter nos compatriotes a l'étranger. Donnez un rendez-vous a notre diaspora dans votre beau pays pour le vote de 2020 avec un gouvernement qui aura un temps pour le préparer.