Infrastructures routières
Alassane Ouattara inaugure le pont de Bouaflé
lebanco.net - Publié le: 15-01-2015 - Mise-à-jour le: 15-01-2015 - Auteur: Bosco de Paré
Alassane Ouattara inaugure le pont de Bouaflé
D'une valeur de plus de 8 milliards de FCFA, le pont de Bouaflé dont les travaux de construction ont débuté en septembre 2012 vient d'être ouvert à la circulation par le président de la République, Alassane Ouattara ce jeudi 15 janvier 2015.
 
Les populations de Bouaflé ont été fortement mobilisées pour accueillir le chef de l'Etat, Alassane Ouattara accompagné des membres du gouvernement à l'occasion de l'inauguration du pont construit sur le fleuve de la Marahoué. Les danses et les chants ont rivalisé d'ardeur sur le terrain. Personne n'a voulu se faire compter l'événement historique qui vient donner un plus au cadre de vie de ces populations indigènes. Selon le Président Ouattara, le nouveau pont de Bouaflé est la confirmation de « notre engagement de faire du secteur routier un axe majeur de la stratégie de développement de la Côte d'Ivoire. C'est une stratégique sur la route de l'émergence»  a déclaré le chef de l'Etat ivoirien. Estimant que ce pont qu'il vient d'inaugurer n'est pas un aboutissement mais le point de départ des grands chantiers. Poursuivant, le Président Ouattara a fait savoir que « l'ouvrage qui va assurer une circulation à double sens avec deux chaussées d'une voie chacune va améliorer le trafic sur les itinéraires Yamoussoukro-Daloa et Daloa-Zuénoula et desservir le grand Ouest ; facilitera par la même occasion la circulation des personnes et des biens, tout en réduisant les risques d'accident ». Le Président Alassane Ouattara est revenu sur les promesses qu'il a tenues lors des campagnes présidentielles de 2010 qui ont consacré à son accession à la magistrature suprême de la Côte d'Ivoire pour le développement de la région de la Marahouet. « Pour la région de la Marahoué, 50 milliards FCFA sont prévus dans le plan national de développement 2013-2015 dont 30 milliards pour les infrastructures routières et 20 milliards pour l'eau, la santé et l'électrification ». Construit avec des poutres en béton précontraint de 120 m de long, le pont est composé de 4 travées reposant sur 5 appuis fondés sur semelles superficielles y compris les voies d'accès. L'ouvrage qui est situé à environ 12 m en amont de l'ancien existant depuis 1953, comporte une largeur rouable de 7,50 m et deux trottoirs de 1,25 m chacun.
 
Bosco de Paré
Bosco2pare@lebanco.net
 
Rédigé par: Forestier de Lahou   le: Samedi 17 Janvier 2015
"cool" tu as raison. Les LMP vont même nous affirmer que Gbagbo avait eu le financement. En revanche, ils ne vont pas nous expliquer par le menu ce qu'il a fait de l'argent.
Rédigé par: cool   le: Vendredi 16 Janvier 2015
La aussi les mouton de panurge refondu viendrons nous dire que ce pont est le projet de leurs gourou seplou lequel qui avair bloque tout les financement RIRE.....ne riez pas hein ! et que le president Ouattara na fait que terminer le projet de leurs gourou . sacre refondu....parfoi je me demende si dans leurs tete il ya des neuron pour leurs permettre de reflrchir d'eux-meme t'ellement ils ont ont ete abrutis dans les agors et Sorbonne ! Merci au president et au gouvernement pour leurs combat du developpement du pays .
Rédigé par: Beugré Julien   le: Vendredi 16 Janvier 2015
GRAND Merci au Président. Les Nanafouès et walèbo demandent si possible un pont aussi sur le barage de Kossou (le KAN) pour le désenclavement du village Aman-salèkro. Merci d'avance Président